mercredi 24 octobre 2018

SM le Roi Mohammed VI, accompagné du prince Héritier Moulay El Hassan et du prince Moulay Rachid, a présidé, lundi 11 juin 2018 à la Mosquée Hassan à Rabat, une veillée religieuse en commémoration de Laylat Al-Qadr.

Après les prières d’Al-Icha et des Taraouih, des versets du Saint Coran ont été récités par l’enfant Mohamed Aghlaich (12 ans, originaire de la ville de M’diq), lauréat du Prix national Mohammed VI de mémorisation, de déclamation et de psalmodie du Saint Coran. Sa Majesté le Roi a ensuite été salué par le jeune déclamateur, à qui le Souverain a remis le Prix. 

Par la suite, le professeur Mohamed Salaheddine El Mestaoui, Alem de la République tunisienne, a prononcé devant le Souverain une allocution au nom des oulémas ayant participé aux causeries religieuses du mois sacré de Ramadan 1439, dans laquelle il a exprimé ses vifs remerciements et sa profonde gratitude à SM le Roi, Amir Al-Mouminine, pour l’accueil et l’hospitalité qui leurs ont été réservés.

Le Souverain a, par la suite, remis les Prix Mohammed VI “Ahl Al-Qurâan” et “Ahl Al-Hadith”, respectivement à Mohamed Balouali de la ville de Taourirte et El Houssine Ait Said, de la ville de Marrakech. SM Mohammed VI a également remis le Prix Mohammed VI des écoles coraniques dans ses trois catégories à M. Hassan Ait Ouhamane de la province d’El Haouz (Prix de la méthodologie d’apprentissage), à M. Mohamed Barhoumi de la ville de Marrakech (Prix du rendement), et à Mme Rajae Selouane de la ville de Fès (Prix de la gestion).

Le Souverain a ensuite remis le Prix Mohammed VI pour le Adhan et le Tahlil, à Ahmed Mechhidane El Merbouh de la ville de Tanger (Prix de l’excellence) et à Afquir Abdelghani de la ville de Salé (Prix honorifique).

Cette veillée religieuse a été marquée par la clôture de Sahih Al-Boukhari, faite par Lahcen Sguenfele, président du Conseil local des Oulémas de Skhirate-Témara, après lecture de “Hadith Al Khatm”, par le fquih Mohamed Assebane, membre du Conseil local des Oulémas de Rabat, et prêcheur de la mosquée Ahl Fès de Rabat.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Emigration clandestine : Le Maroc perd une jeune pleine d’espoirs

Une marche de protestation a été organisée, vendredi 28 septembre 2018 à Tétouan, après la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.