SAR Lalla Meryem préside à Marrakech la cérémonie de célébration de la Journée Internationale de la Femme

SAR Lalla Meryem préside à Marrakech la cérémonie de célébration de la Journée Internationale de la Femme

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Meryem, présidente de l’Union Nationale des Femmes du Maroc (UNFM), a présidé, dimanche au Palais Bahia à Marrakech, la cérémonie de célébration de la Journée Internationale de la Femme.

Après lecture de versets du Saint Coran et l’exécution de l’hymne national, SAR La Princesse Lalla Meryem a suivi, à cette occasion, une présentation vidéo sur la violence faite aux femmes.

Son Altesse Royale La Princesse Lalla Meryem a suivi également une présentation sur la Déclaration de Marrakech 2020, faite par la présidente du comité d’éthique de l’UNFM et coordinatrice de la préparation et du suivi des conventions, Mme Amina Oufroukhi.

Ensuite, il a été procédé à la signature de l’état d’engagement relatif à la Déclaration de Marrakech, par le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaïd Amzazi, le ministre de la Santé, Khalid Ait Taleb, le ministre de la Culture, de la jeunesse et des Sports, porte-parole du gouvernement, El Hassan Abyaba et la ministre de la solidarité, du développement social, de l’égalité et de la famille, amila El Moussali.

Cet engagement a été aussi signé par le ministre délégué chargé de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Driss Ouaouicha, le procureur général du Roi près la Cour de cassation, président du Ministère Public, M. Mohamed Abdennabaoui et la présidente de la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA), Latifa Akharbach.

La signature de la Déclaration de Marrakech, constituant un ensemble d’engagements des départements concernés par la question de la violence à l’égard des femmes, témoigne de la volonté des pouvoirs publics à s’engager davantage dans ce combat conjointement avec l’UNFM. Les parties prenantes prévoient la constitution d’un Conseil de suivi de la mise en œuvre de ladite Déclaration.

Ce Conseil agira via des actions concrètes sur les mécanismes de prise en charge des victimes, la lutte contre les stéréotypes sur les femmes véhiculées dans les médias publics, ainsi que sur la promotion de la culture de non-violence à travers l’éducation de base et de l’enseignement supérieur, et présentera les résultats de son action le 8 mars 2021.

Par la suite, Abdennabaoui a prononcé un mot de remerciements devant SAR la Princesse Lalla Meryem au nom des partenaires de la plateforme de lutte contre la violence à l’égard des femmes, “Kolona Maak”.

Cette plateforme d’écoute, de soutien et d’orientation, lancée par l’UNFM en partenariat avec la présidence du Ministère Public et d’autres institutions, au profit des femmes et des jeunes filles en situation vulnérable permettra de recueillir leurs plaintes et doléances et de les orienter vers les services de prise en charge, en l’occurrence, le Ministère Public, la Gendarmerie Royale, la Police et les Centres d’Accueil de l’UNFM.

Disponible 24/24 et 7/7 à travers une ligne téléphonique directe, cette plateforme reçoit les demandes de soutien et d’orientation en matière d’emploi, de formation, et de formation professionnelle, de création d’entreprise ou de projets générateurs de revenus aux niveaux local et régional.

Cette action est également accompagnée d’une application mobile visant à offrir une assistance pour les cas d’urgence en utilisant une géolocalisation. A ce jour, cette plateforme a permis de prévenir des situations dramatiques liées aux différentes formes de violences à l’égard des femmes.

Par la même occasion, une vidéo des témoignages des bénéficiaires des services fournis par l’UNFM a été projetée.

Cette cérémonie a été aussi marquée par la présentation du Prix Lalla Meryem de l’Innovation et de l’Excellence, par M. Redouane Nejmeddine, président du directoire Barid Bank, sous la conduite de Malika Chawki, conseillère à l’UNFM, directrice déléguée à l’ESSEC.

Le Prix Lalla Meryem de l’Innovation et de l’Excellence, lancé par l’UNFM, vise à récompenser les meilleures initiatives des jeunes filles de 20 à 40 ans issues du milieu rural et péri-urbain provenant des 12 régions du Maroc, et qui devront se distinguer par l’ingéniosité de leur initiative ayant un impact social, pouvant amorcer un essor sociétal facilitant la vie quotidienne de la femme rurale.

Ces jeunes seront sélectionnées et formées en vue de les outiller des techniques pour renforcer leurs Softs Skills et les accompagner à réaliser leurs projets.

Ensuite, il a été procédé à la projection d’une vidéo sur la célébration de la journée internationale de la femme par des associations régionales de l’UNFM (Oujda, Tanger, Rabat, Salé et Laâyoune).

Cette cérémonie a été aussi ponctuée par la présentation des Bourses Lalla Meryem pour les collégiennes (13-18 ans) et les bachelières (17-25 ans), par Driss Ouaouicha.

Cette initiative lancée par l’UNFM, vise à soutenir les jeunes filles issues des milieux défavorisés rural et péri-urbain en vue de lutter contre la déperdition scolaire et les encourager à poursuivre leurs études supérieures.

A son arrivée au Palais Bahia, SAR La Princesse Lalla Meryem a passé en revue un détachement des Forces auxiliaires qui rendait les honneurs, avant d’être saluée par le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Saaïd Amzazi, la ministre de la solidarité, du développement social, de l’égalité et de la famille, Jamila El Moussali et le procureur général du Roi près la Cour de cassation, président du Ministère public, Mohamed Abdennabaoui.

Son Altesse Royale Lalla Meryem a été également saluée par le wali de la région Marrakech-Safi, gouverneur de la préfecture de Marrakech, Karim Kassi Lahlou, le président du Conseil de la région Marrakech-Safi, Ahmed Akhchichine, le président du conseil communal de Marrakech, Mohamed Larbi Belcaid et la présidente du Conseil préfectoral, Jamila Afif.

SAR la Princesse Lalla Meryem a été saluée aussi par la représentante de l’ONU Femmes Maghreb, Leila Rhiwi, le président du directoire Barid Bank, Redouane Nejmeddine, la présidente du comité d’éthique de l’UNFM et coordinatrice de la préparation et du suivi des conventions, Amina Oufroukhi, le président de la Chaire Lalla Meryem pour la femme et l’enfant, Mohamed El Ghachi, la présidente déléguée du comité d’organisation UNFM, Rabia Lamrini, et le directeur exécutif du comité d’organisation UNFM, Youssef Gherradi.

Avec MAP

Voir aussi

Le Maroc déploie, sous le leadership de SM le Roi, une stratégie offensive pour faire face à la pandémie du Covid-19

Covid-19 : “The European Financial Review” salue les mesures prises par le Maroc

Le Maroc déploie, sous le leadership de SM le Roi Mohammed VI, une stratégie offensive …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.