vendredi 23 août 2019

Formation professionnelle : Des “Cités des métiers” bientôt ouvertes au Maroc

SM le Roi Mohammed VI a présidé, jeudi 4 avril 2019 au Palais royal de Rabat, une séance de présentation de la feuille de route relative au développement  de la formation professionnelle au Maroc. Cette séance est venue couronner une série de réunions présidées par le Souverain, consacrées à la promotion du secteur. Face aux mutations que connaît le marché du travail, la formation professionnelle est appelée à dispenser des compétences spécifiques.

Pour ce faire, le ministre de l’Education nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement Supérieur et de la recherche Scientifique, Saïd Amzazi, a annoncé devant  SM le Roi, que toutes les régions du Royaume seront dotées de « Cités des Métiers et des Compétences ».

Adapter l’offre de formation aux besoins de chaque région

En pratique, ces nouvelles Cités vont privilégier des formations qui répondent aux spécificités et aux potentialités de chaque région, à la fois dans les métiers liés aux domaines d’activités porteurs de l’écosystème dans lequel elles s’implanteront, mais aussi dans les métiers du futur.

Les formations liées au Digital-Offshoring seront ainsi déployées dans les 12 régions du Royaume, alors que celles se rapportant à l’Intelligence artificielle seront proposées au sein des régions de Rabat-Salé-Kénitra et de Casablanca-Settat.  Pour l’agriculture-agroindustrie et l’industrie, leurs filières de formation seront proposées dans la majorité des régions, avec, en outre, des filières relatives à l’Industrie navale à Agadir et Casablanca.  8 régions devront, de leur côté, accueillir des formations en Hôtellerie-Tourisme, l’autre secteur clé de l’économie nationale.

S’agissant du secteur de la Santé, seules les 8 régions disposant de Centres Hospitaliers Universitaires (CHU) fonctionnels ou en cours de construction, accueilleront des filières de santé, afin de pourvoir ces centres hospitaliers en profils adéquats.  Par ailleurs, les formations en artisanat seront déployées essentiellement dans les régions de Fès-Meknès, Marrakech-Safi et Drâa-Tafilalet, au sein desquelles cette activité est prépondérante.

En respectant des échéances précises 

Dotées du statut de sociétés anonymes filiales de l’Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail (OFPPT) ainsi que d’un conseil d’administration tripartite (professionnels, région, État), les « Cités des Métiers et des Compétences » devront ouvrir leurs portes d’ici deux ans.  En effet, le lancement des études relatives à la consistance physique des Cités et à leur ingénierie pédagogique est prévu dans le courant de ce mois d’avril 2019, ainsi qu’un démarrage des constructions en janvier 2020, afin que l’ouverture progressive de ces nouvelles structures puisse débuter à la rentrée 2021 et se poursuivre à la rentrée suivante.  Conformément aux orientations royales, ces nouvelles Cités pourront accueillir et développer l’ensemble des programmes destinés aux jeunes travaillant dans le secteur informel, visant à renforcer leurs compétences techniques et transversales, notamment en langues, afin de leur permettre d’intégrer le secteur formel dans des conditions satisfaisantes.

Pour rappel, SM le Roi Mohammed VI a appelé, dans son discours du 20 août 2018,  à revoir en profondeur les spécialités de la Formation professionnelle pour qu’elles répondent aux besoins des entreprises et du secteur public, et qu’elles soient en phase avec les transformations que connaissent les secteurs industriel et professionnel.

Mohcine Lourhzal 

Voir aussi

Détournement de 1,2 million de dirhams de Bank Al Maghrib

Bank Al-Maghrib a fait état de la détection, lors d’un mouvement de fonds, d’une différence …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.