vendredi 24 novembre 2017

Les 70 ans de Coca-Cola au Maroc

27.400 emplois directs et indirects, 3,5 MMDH de valeur ajoutée générée localement et 1,8 MMDH en salaires dans la chaîne de valeur du Système. Plus encore, 1,35 MMDH payés en taxes dans la chaîne de valeur du Système et 1,8 MMDH d’approvisionnement local… C’est, en gros, ce qui ressort des résultats de l’étude d’impact socio-économique du Système Coca-Cola au Maroc, présentés, au siège de la CGEM.

Le Système Coca-Cola est composé de The Coca-Cola Export Corporation –  Maroc, ainsi que ses partenaires embouteilleurs, à savoir North Africa Bottling Company (NABC) pour la région centre, Atlas Bottling Company (ABC), pour le nord et l’oriental, et la Société des Boissons Gazeuse du Souss (SBGS) pour la région sud.

Menée par le cabinet international Steward Redqueen, l’étude est déployée selon une méthodologie développée par le Prix Nobel d’Economie, Wassily Leontief. Elle démontre le profond ancrage local du Système Coca-Cola en tant qu’ensemble d’entreprises marocaines, faisant appel à des collaborateurs marocains et à des fournisseurs majoritairement marocains, participant ainsi à l’essor de l’économie nationale. Selon Imad Benmoussa, DG de Coca-Cola pour la région de l’Egypte et l’Afrique du Nord, «le Maroc jouit d’une stabilité et d’un climat des affaires qui le distinguent clairement du reste de la région. Nous croyons fortement au potentiel du pays qui présente encore beaucoup d’opportunités de croissance pour nous. C’est pour cela que nous continuerons de nous diversifier et de développer de nouveaux produits».

Notant que l’engagement de la compagnie pour le développement économique du pays est indéfectible, le DG a relevé: «Nous continuerons d’investir et de développer nos activités, afin de renforcer notre contribution à l’économie nationale et créer encore plus de valeur pour l’ensemble de nos partenaires. C’est pour cela qu’avec nos partenaires embouteilleurs, nous prévoyons un plan d’investissement industriel, commercial et marketing de 400 millions de dirhams par an d’ici 2022, gage de notre foi et de nos ambitions pour le Maroc».

Pour ce qui est de l’étude, qui s’inscrit dans une démarche mondiale de l’entreprise, elle permet, à partir de l’analyse des cycles économiques des différents intervenants de la chaîne de valeur du Système Coca-Cola, d’évaluer l’impact socio-économique des activités liées à la production et la distribution des produits du Système Coca-Cola. L’étude s’intéresse notamment à l’approvisionnement local, qui fait vivre tout un tissu d’entreprises marocaines, l’emploi et les salaires qui font vivre les collaborateurs de ces entreprises, les taxes perçues par l’Etat, les investissements du système et la valeur ajoutée globale générée dans la chaîne de valeur.

Voir aussi

Maroc-Guinée : Formés pour mettre à niveau la filière bovine

C’est dans le cadre d’une cérémonie, présidée par le Secrétaire général du ministère de l’Agriculture, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.