Uiso Alemany : L’homme en construction

Très considéré dans le paysage pictural espagnol, l’artiste Uiso Alemany investit, du 26 avril au 10 mai, l’ancienne église du Sacré-Cœur de Casablanca avec «L’homme en construction». Il s’agit de son dernier travail artistique réalisé au Maroc, dans la résidence d’artistes Ifitry.

Uiso Alemany, qui n’a pas usurpé le qualificatif d’«artiste libre», ne s’est jamais laissé enfermer dans une doctrine ou des critères bien définis. Il revendique un travail plastique qui n’est ni une reproduction, ni une imitation de la réalité, mais «l’invention d’espaces habités philosophiquement et intellectuellement». Libre, il l’est aussi géographiquement: il ne cesse de voyager et de résider de par le monde. Chaque déplacement initie une série artistique et chaque nouvelle expérience apporte sa pierre à une œuvre qui ne cesse de s’enrichir.
Avant que les toiles monumentales qui composent la série «L’homme en construction» ne parcourent le monde, l’artiste a souhaité les montrer en avant première au public marocain. A coup de traits puissants et précis, Uiso Alemany rappelle: «Le visage humain est de loin le plus beau des paysages». Mais la situation tragique du monde actuel tend à interroger l’intelligence dont tout un chacun se prévale. N’est-il pas temps que chaque individu entame la lourde tâche d’initier une nouvelle construction?

Voir aussi

Courage, Hatim : «Bi chifae l3ajel»

On voulait à tout prix croire que c’était juste une rumeur. Mais l’information a été …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.