Production de masques/ Maroc | Quand l’industrie s’adapte à la crise sanitaire

Production de masques/ Maroc | Quand l’industrie s’adapte à la crise sanitaire

Le Maroc a su développer une “capacité impressionnante” dans la production rapide des masques, a déclaré Dominique Bocquet, Enseignant à Science Po et senior Fellow au Policy Center for the New South (PCNS).

S’exprimant, dans un entretien web réalisé par le PCNS, a propos de l’impact attendu de la crise du COVID-19 sur l’avenir de l’Union Européenne (UE), l’expert a relevé que cette crise sanitaire a montré l’utilité d’avoir des liens “très forts” avec l’Afrique en général et le Maghreb en particulier.

La proximité géographique du Maroc et de l’Europe est un facteur d’opportunité pour les relations Europe-Maghreb, pour avoir une plus-value d’échange, une mutualisation des capacités et une chaîne de valeur de proximité, a relevé M. Bocquet, qui répondait aux questions d’Oumnia Boutaleb, assistante de recherche en relations internationales au PCNS.

Dans ce continuum Europe-Afrique, le Maghreb à un rôle majeur à jouer, a souligné l’expert, ajoutant que le fuseau horaire “Europe-Afrique” permet “une proximité géographique” et une “synchronisation” de vie.

Rwanda/ COVID-19 | Le bilan grimpe à 349 cas, dont 245 guérisons

Sur la question de la gestion de crise sanitaire par l’UE, M. Bocquet a souligné que la réaction de l’UE a été rapide dans un contexte marqué par des attributions limitées.

Les États membres qui composent l’UE, ne donnent des attributions à la commission et aux instances de Bruxelles que lorsque eux-mêmes ne parviennent plus à agir seuls, a détaillé le Senior fellow au PCNS, ajoutant que l’Union Européenne, en tant qu’organisation, n’avait aucune compétence sanitaire au début de la crise, ni une capacité d’action de type budgétaire.

Sur l’aspect sanitaire, l’UE va sans doute sortir transformée de cette crise, avec plus de compétences, pour agir ensemble, avoir des moyens communs et s’entraider davantage, estimé M. Bocquet, qui table sur une transformation économique “extrêmement forte” avec la levée de tous les verrous pour une action plus forte des États.

Selon l’expert européen, cet enjeu économique de lutte contre la crise, va percuter les sujets de la transition numérique et écologique.

Déconfinement | L’OMS plaide la patience face à un virus dangereux

Par ailleurs, sur la question des relations entre pays notamment l’UE, la Chine et les États -Unis, à l’ère post Covid-19, M.Bocquet a estimé qu’un jeu à trois va être mis en place, dans lequel l’Europe “va défendre les valeurs multilatérales tout en se défendant elle-même de plus en plus”.

LR/MAP

Voir aussi

Parlement,Maroc,UE

Le Parlement organise lundi une plénière sur les positions du PE vis-à-vis du Maroc

Les deux chambres du parlement organisent lundi une plénière conjointe, consacrée à la discussion des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...