Flash Infos

ONJ: une fusion avec des musiciens marocains

Différents styles du patrimoine musical marocain ont été revisités, samedi 28 septembre, à l’Institut du Monde Arabe (IMA) à Paris, lors du concert inédit Caravan(e) qui a emporté le public dans un voyage d’émotion et de fête dans un Maroc imaginé.

Devant une salle archicomble, l’Orchestre national français du Jazz (ONJ) a mis en avant, à travers une fusion avec des musiciens marocains, la richesse et la diversité du répertoire marocain. Ce concert de près de deux heures a proposé une partition commune entre le jazz européen et des styles musicaux issus de différentes régions du Royaume, notamment Fès, Tanger-Tétouan et l’Oriental.
La Caravane s’est ainsi élancée par une fusion avec les Issaouas de Fès qui ont exécuté des chants soufis au rythme du Jazz. Par la suite, c’était au tour des Gnaoua de partager la scène avec l’ONJ dans l’objectif de faire communier deux musiques différentes pour un cocktail tout en subtilités.
Cette soirée haute en couleurs s’est poursuivie par un métissage entre le Jazz et la musique de la région de l’Oriental, plus particulièrement celle d’Oujda et Figuig.
Et pour clôturer cette soirée en beauté, l’ONJ s’est associé à ces différents groupes qui se sont succédé sur la scène pour interpréter une chanson du Raï, longuement applaudie par le public.

Voir aussi

Courage, Hatim : «Bi chifae l3ajel»

On voulait à tout prix croire que c’était juste une rumeur. Mais l’information a été …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.