Maroc-UE | Signature à Essaouira d’un programme d’appui aux industries culturelles et créatives marocaines

Le gouvernement du Maroc et l’Union européenne (UE) ont signé, vendredi à Essaouira, une convention relative au premier programme d’appui de l’Union Européenne (UE) aux industries culturelles et créatives marocaines.

Cette convention a été paraphée par le ministre de la Jeunesse, de la Culture et de la Communication, Mohamed Mehdi Bensaid, et l’ambassadrice de l’UE au Maroc, Mme Patricia Lombart Cussac, en présence de M. André Azoulay, Conseiller de Sa Majesté le Roi et de Mme Neila Tazi, présidente de la Fédération des Industries Culturelles et Créatives.

Ce programme est le premier du genre dans le cadre du Partenariat Maroc- Union européenne. Il vise à promouvoir la culture à travers le renforcement des industries culturelles et créatives comme vecteur de développement économique et d’emploi pour les jeunes. Il sera mis en œuvre à plusieurs niveaux et notamment avec la Fédération des industries culturelles et créatives du Maroc.

A cette occasion, Mme Cussac a déclaré que “la culture est un formidable levier de rapprochement et d’enrichissement mutuel entre les peuples. Notre partenariat de prospérité partagée va désormais s’approfondir avec une dimension pour les industries culturelles et créatives marocaines”.

Essaouira | Rencontre de communication sur le programme d’accompagnement des conseillères communales

Et d’ajouter que “notre ambition est de contribuer ensemble à la création d’emplois pour les jeunes, à des initiatives marocco-européennes et de mettre en exergue la diversité culturelle du Maroc sous toutes ses dimensions, y compris notamment à travers la valorisation du patrimoine judéo marocain”.

Pour sa part, M. Bensaid a souligné que “la culture est le reflet de l’âme d’une nation, et aujourd’hui, nous lançons un nouveau chapitre pour les industries culturelles et créatives marocaines”, expliquant que ce programme d’appui, “nous ouvrons les portes de l’innovation, du développement économique et de l’emploi pour les jeunes, conformément à la Vision Royale de Sa Majesté le Roi Mohammed VI”.

“Ensemble, nous mettrons en lumière la richesse et la diversité culturelle du Maroc. Cette initiative contribuera pleinement à l’épanouissement de notre jeunesse et à l’épanouissement du Maroc dans son ensemble”, a-t-il soutenu.

Doté d’une enveloppe de 110 millions de dirhams, le programme d’appui aux industries culturelles et créatives marocaines sera mis en œuvre à travers trois grands volets : Des subvention de projets, un appui à la Fédération des Industries Créatives et Culturelles et la mobilisation d’expertises.

Don Royal à Essaouira au profit de la Zaouia des Regraga

Le partenariat entre le Maroc et l’UE met l’accent sur des défis communs tels que le développement économique, l’innovation, le changement climatique, la justice, la sécurité, la mobilité et la bonne gouvernance.

Le programme d’appui aux industries culturelles et créatives vient renforcer le “partenariat euro- marocain de prospérité partagée” entre le Maroc et l’Union Européenne qui, depuis juin 2019, s’articule autour de quatre espaces dont un espace de connaissances partagées. Cet espace se consacre à la promotion interculturelle et au rapprochement entre les peuples. Il se concentre sur le renforcement des échanges sur les politiques et les industries culturelles, l’entreprenariat culturel, la préservation du patrimoine, et la formation dans les secteurs artistiques.

LR/MAP

Voir aussi

Fès,Meknès,économie,Tourisme,Industrie

Fès-Meknès | Une dynamique agricole, industrielle et touristique tous azimuts

La région Fès-Meknès, riche d’une longue histoire d’industrialisation et réputée pour sa vocation agricole et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...