Maroc | Le déficit commercial en hausse de 48,7% à fin juin

Déficit commercial,Maroc,Office des changes,importations,Energie

Le du a augmenté de 48,7% à fin juin 2022 par rapport à la même période en 2021, pour s’établir à 150,49 milliards de dirhams (MMDH), selon l’Office des .

Les importations ont atteint au titre du premier semestre de l’année 2022, quelque 365,56 MMDH contre 253,57 MMDH à fin juin 2021, soit une hausse de 44,2% tandis que les exportations ont augmenté de 41,2% se situant à 215,07 MMDH à fin juin 2022 contre 152,35 MMDH une année auparavant, précise l’Office qui vient de publier ses indicateurs mensuels des échanges extérieurs du mois de juin.

Le taux de couverture a, quant à lui, perdu 1,3 point (58,8% contre 60,1%), ajoute la même source.

La hausse des importations de biens concerne la quasi-totalité des groupes de produits, fait observer l’Office, notant que les importations des demi produits ont enregistré une hausse de 55,2%, suite à la forte croissance des achats de l’ammoniac (10,47 MMDH à fin juin 2022 contre seulement 2,85 MMDH à fin juin 2021).

Le Maroc et le Gabon se félicitent de la solidarité tous azimuts et multiforme existant entre les deux pays

Ainsi, la facture énergétique a plus que doublé s’élevant à 71,48 MMDH à fin juin 2022. Cette évolution fait suite, à la hausse des approvisionnements des principaux produits énergétiques, principalement, ceux en gas-oils et fuel-oils (+19,130 MMDH) due à l’élévation des prix qui ont plus que doublé (9.614DH/T contre 4.719DH/T). En parallèle, les quantités importées ont augmenté de 10,3%.

S’agissant des importations des produits alimentaires, celles-ci ont affiché une hausse de 43,4%, qui est tributaire, essentiellement, de la hausse des achats du blé de 55,1% due à l’effet prix en accroissement de 52,5%.

En parallèle, les quantités importées ont affiché une légère hausse de 1,7%. Les importations de l’orge ont connu également une augmentation importante de +2,829 MMDH (3,17 MMDH à fin juin 2022 contre 341 millions de dirhams (MDH) une année auparavant).

De leur côté, les importations des produits bruts ont augmenté de 82,7% en raison principalement de la hausse des achats des soufres bruts et non raffinés qui ont plus que doublé (+6,9 MMDH).

Mezzour | L’Oriental, nouvelle locomotive de croissance pour le Maroc

LR/

Voir aussi

Artisanat : une croissance de 15,8%

Tanger | 18 MDH pour soutenir les professionnels de l’artisanat

Une enveloppe de 18 millions de dirhams (MDH) est consacrée au soutien des professionnels du …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...