Maroc-Burundi | Volonté commune d’établir une coopération économique plus intense

La ministre de l’Economie et des finances, Nadia Fettah, et le ministre des Affaires étrangères et de la coopération au développement de la République du Burundi, Albert Shingiro, ont affirmé, mardi à Rabat, leur volonté commune de renforcer les liens économiques entre les deux pays et d’établir une coopération économique plus intense.

Lors d’une rencontre entre Fettah et Shingiro, qui effectue une visite de travail de trois jours dans le Royaume, les deux parties se sont félicités de l’excellence des relations, et des liens de coopération et d’amitié qui unissent le Maroc et la République du Burundi depuis des décennies, indique le ministère de l’Economie et des finances dans un communiqué.

A cette occasion, les deux ministres ont réitéré l’engagement des deux parties à intensifier les efforts visant à dynamiser les relations d’affaires entre le Maroc et le Burundi dans divers domaines dont notamment, le développement des infrastructures, le logement social, les fertilisants et l’exploitation et la valorisation des ressources minières, ajoute la même source.

Le gouvernement s’attache à faire aboutir la réforme globale et intégrante du système d’éducation et de formation

De même, les deux responsables ont convenu d’intensifier la coopération en matière d’assistance technique en favorisant l’échange d’expériences et des bonnes pratiques, notamment, dans les domaines de la mobilisation des financements extérieurs et du suivi des investissements publics.

« Au terme de cet échange, Fettah et Shingiro ont réaffirmé leur volonté d’œuvrer conjointement dans le sens du renforcement de la coopération entre le Royaume du Maroc et la République du Burundi », conclut le communiqué.

LR/MAP

,

Voir aussi

intégration industrielle,Maroc,France,automobile,hydrogène vert,Bruno Le Maire

L’intégration industrielle au centre d’entretiens entre Ryad Mezzour et Bruno Le Maire

Le ministre de l’Industrie et du commerce, Ryad Mezzour, a eu, vendredi à Rabat, des …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...