Le Conseil de sécurité insiste sur le rôle des parties du conflit autour du Sahara

Algérie-Polisario

Le professeur du droit international, Abdelfattah Belamachi, a affirmé que le Conseil de sécurité insiste de manière claire sur le rôle des “parties du conflit” autour du .

“Le Conseil appelle de manière claire les parties au conflit autour du Sahara à travailler avec l’Envoyé personnel du SG de l’ pour le en vue de reprendre le dialogue et le processus des tables rondes”, a indiqué M. Belamachi dans une déclaration à RIM Radio, précisant que les parties concernées sont le , l’Algérie, la Mauritanie et le “”.

Dans ce sens, M. Belamachi a qualifié d’”erroné” le compte rendu de l’AFP du point de du sg de l’, dans la mesure où il désigne le et le comme étant les seules parties à ce conflit artificiel créé par l’Algérie.

Après la visite dans la région de l’Envoyé personnel, Staffan de Mistura, la conférence de presse tenue vendredi à New York par le SG de l’ s’inscrit dans le cadre des recommandations du Conseil de sécurité formulées le 29 octobre dernier, a-t-il rappelé.

Lire aussi
Antonio Guterrez en Centrafrique : Hommage aux casques bleus marocains et cambodgiens

“On ne peut parler que d’une référence essentielle à savoir la résolution et les recommandations du Conseil de Sécurité, qui reflètent la position des pays membres du conseil de sécurité appelant au règlement de ce différend, conformément à l’article 6 de la Charte des Nations unies”, a-t-il poursuivi.

Le professeur du droit international a en outre dénoncé les manœuvres de l’Algérie et ses tentatives échouées à contrarier les efforts du Royaume visant à résoudre ce conflit qui a trop duré.

LR/MAP

Voir aussi

Malaisie,vaccin anti-Covid,PICKids

Malaisie | Plus d’un quart des enfants entièrement vaccinés contre le Covid-19

Un total de 1.019.609 enfants âgés entre 5 et 11 ans, soit 28,7% des enfants …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...