L’Association des amis du Maroc en Argentine appelle Madrid à mettre le dénommé Brahim Ghali sous les verrous pour crimes contre l’humanité

maroc argentine

L’Association des amis du Maroc en Argentine appelle le gouvernement espagnol à appliquer la loi et procéder à l’arrestation immédiate du dénommé Brahim Ghali, recherché par la justice espagnole pour crimes contre l’humanité.

Dans une lettre adressée à l’exécutif espagnol, via son ambassade à Buenos Aires, l’association saisit le gouvernement de Madrid suite aux informations sur la présence de ce « fugitif » de la justice en territoire espagnol, après y être « entré à bord d’un avion-ambulance et avec un faux passeport algérien sous l’identité de Mohamed Banbatouch, ce qui constitue en soi un nouveau crime », selon la lettre.

L’association s’étonne que la ministre espagnole des Affaires étrangères, Arancha González, avance des “raisons humanitaires” pour autoriser l’entrée sur le territoire espagnol “d’un criminel recherché par la justice espagnole pour crimes contre l’humanité”.

Elle rappelle que le dénommé Ghali « est responsable d’attaques contre des bateaux de pêche espagnols, d’enlèvements et d’assassinant de centaines de membres de leur équipage et, des années plus tard, de la détention, la torture et la disparition forcée de citoyens espagnols d’origine sahraouie détenus contre leur gré dans les camps algériens de Tindouf », lit-on dans la lettre adressée au gouvernement espagnol.

Lire aussi
Le Maroc, “un modèle de tolérance pour la région et le monde”, selon le Secrétaire d’Etat américain

La même source rappelle que cet individu est aussi coupable du « viol en 2010, dans la ville d’Alger, de Khedijetu Mahmud Mohamed Zubair, alors adolescente (…) qui avait dénoncé le crime devant l’Audience Nationale d’Espagne et la Commission des droits de l’homme des Nations Unies ».

Pour tous ces crimes, la lettre de l’association demande au président du gouvernement espagnol, M. Pedro Sanchez, de « respecter la tradition espagnole qui considère les droits de l’homme comme universels et imprescriptibles, en traduisant immédiatement le terroriste Brahim Ghali devant la Chambre N° 5 de l’Audience Nationale, qui exige sa comparution pour répondre des crimes contre l’humanité qui lui sont imputés ».

« Remettre Brahim Ghali entre les mains des autorités judiciaires espagnoles est un acte de justice », insiste la lettre de l’association.

LR/MAP

Voir aussi

Maroc Covid-19,vaccin covid maroc

Covid-19 | 53 nouveaux cas et plus de 22,5 millions de vaccinés

Un total de 53 nouveaux cas d’infection au nouveau coronavirus (Covid-19), 172 guérisons et 3 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon