L’Amérique latine appelée à la solidarité avec le Maroc pour une résolution définitive en faveur de la marocanité du Sahara

Amérique latine,colombien,Sahara,Maroc

Les pays d’ sont appelés à exprimer leur “solidarité” avec le et à œuvrer pour une “résolution définitive” au niveau du Conseil de sécurité des Nations unies en faveur de la marocanité du Sahara, écrit le quotidien colombien Primicia Diario.

“Les conditions sont réunies pour que l’ soit un porte-parole efficace dans la protection et l’affirmation du droit d’un peuple pacifique à rester uni territorialement, culturellement et à maintenir son identité nationale”, a souligné l’auteur de la chronique, le journaliste et écrivain paraguayen, Ignacio Martinez.

L’expert en affaires maghrébines a noté que l’ “doit porter le drapeau du Royaume et soutenir le dialogue, protégeant ainsi la sécurité régionale, qui conditionne celle de l’ et de l’Europe”.

Le espagnol a déjà exprimé son soutien à la position du , en tant que promoteur de la meilleure solution définitive à ce différend régional, a-t-il poursuivi.

L’Amérique latine a du poids au niveau mondial en tant que continent engagé en faveur de la , a soutenu l’auteur du livre “Regard latino-américain sur le Sahara marocain”, estimant que “le monde doit être conscient que la violence a un effet domino qui finit par nuire aux citoyens partout dans le monde”.

Pour M. Ignacio Martinez, “l’impact de ce qui se passe entre l’Ukraine et la Russie se fait sentir. Cette confrontation devrait appeler à réfléchir sur la nocivité de tout espace qui incite à la douleur, au sang et à la mort”, comme c’est le cas des instigateurs du conflit en région maghrébine.

Lire aussi
Résolution du CS de l'ONU sur le Sahara : La débandade du Polisario et de l’Algérie

Les liens de “fraternité entre l’Amérique latine et le Maroc” sont un “acte de ”, ajoute le quotidien, pour qui “l’autre grande étape pour renforcer davantage la relation sera de concrétiser le soutien au Royaume, en l’occurrence à travers l’ouverture de consulats dans le sud du Maroc. Ainsi, nous exprimerons avec des faits que le Maroc est le cœur latin de l’”.

La présence de la diplomatie marocaine dans la quasi-totalité des pays latino-américains est “un point stratégique pour unir les volontés et les efforts contre la violence du polisario et de son mentor algérien, qui parient inutilement sur la violation des droits”.

Les relations sincères entre les peuples d’Amérique latine et marocain “doivent être renforcées aux niveaux de la culture, du commerce et de tout échange qui contribue au bien collectif. Tout cela vient en abondance comme valeur ajoutée dans cet engagement légitime pour le Sahara marocain”, a-t-il conclu.

LR/MAP

Voir aussi

Pacte mondial pour les migrations,CNDH,GANHRI,Pacte de Marrakech

Accès à l’information sur la migration | Mme Bouayach met en avant à New York le rôle des institutions nationales des droits de l’homme

La présidente du Conseil national des droits de l’homme (CNDH), Amina Bouayach a mis en …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.