L’Afrique du Sud compte reprendre le déploiement du vaccin Johnson & Johnson

Afrique du Sud | Reprise très limitée du transport aérien

L’Afrique du Sud a décidé de reprendre mercredi le déploiement du vaccin Johnson & Johnson (J&J) dans le but de vacciner 500.000 travailleurs de la santé contre la pandémie du Covid-19, dans le cadre du programme Sisonke, a indiqué lundi le ministre de la Santé, Zweli Mkhize.

L’Afrique du Sud avait suspendu le déploiement du vaccin J&J, il y a deux semaines, après que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis et les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) aient arrêté le vaccin à la suite de rapports faisant état d’une maladie rare de la coagulation. Cependant, les États-Unis ont depuis levé l’interdiction à la suite d’un examen approfondi de la sécurité.

Le ministre a souligné que la décision de reprendre le déploiement de ce vaccin intervient après la recommandation de l’Autorité sud-africaine de réglementation des produits de santé (SAHPRA) et l’accord du gouvernement.

«Nous sommes impatients de rattraper le temps perdu en terminant ce programme dans les plus brefs délais», a déclaré Mkhize à la presse, précisant que les sites de vaccination seront désormais étendus à 95 à travers le pays et continueront à vacciner les agents de santé pendant la première phase au-delà du protocole Sisonke.

Rappelant que Johnson & Johnson est actuellement le meilleur vaccin contre la variante 501Y.V2 qui est dominante en Afrique du Sud, le ministre a indiqué que les premiers 1,1 million de doses de ce vaccin sont prêts à être expédiés depuis l’usine de Gqeberha.

L’Afrique du Sud a signé des accords avec plusieurs fabricants de vaccins pour l’obtention d’un total de 51 millions de doses, a rappelé le ministre, précisant que 31 millions proviendront de J&J, tandis que 20 millions proviendront de Pfizer.

En février, le pays avait suspendu le déploiement des 1,5 million de doses d’AstraZeneca achetées après que des études aient montré qu’il était moins efficace contre la variante sud-africaine du coronavirus muté 501Y.V2.

L’Afrique du Sud a enregistré jusqu’à présent 1,6 million de cas de coronavirus, dont 54.200 décès.

LR/MAP

Voir aussi

Idriss Déby Itno,Tchad,N’Djamena,président tchadien,armée tchadienne,Azem Bermandoa Agouna,général

Tchad | Idriss Déby Itno décédé des suites de blessures reçues au front

Le président tchadien, Idriss Déby Itno, est mort mardi des suites de blessures reçues au …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.