La stratégie de privatisation au cœur des fonctions de l’Agence nationale de gestion stratégique des participations de l’État

La stratégie de sera au cœur des fonction de l’Agence nationale de gestion stratégique des participations de l’État, a assuré, mardi à , la ministre de l’Économie et des , Nadia Fettah.

Intervenant lors d’un point de presse pour la présentation du projet de loi des (PLF) de l’année 2023, la ministre a indiqué que ce PLF prévoit 5 MMDH pour la .

Et de préciser que le portefeuille privatisable se fera soit par une introduction en bourse ou une cession à des institutionnels privés ou internationaux.

Mme Fettah a également fait savoir que l’Agence va avoir la responsabilité d’exécuter la stratégie actionnariale de l’État, ajoutant qu’un travail considérable a été effectué par le ministère pour que cette agence soit opérationnelle dès la tenue du premier Conseil d’administration.

Ainsi, les discussions avec les ministères de tutelle et les établissements publiques ont été engagées afin d’établir le cadre nécessaire pour permettre à l’Agence d’être opérationnelle au plus tôt, a-t-elle soutenu.

PLF-2023 | Reconduction de la contribution sociale de solidarité jusqu’en 2025

Au sujet de la , Mme Fettah a souligné que l’Agence pourra faire une recommandation sur le rythme et ce, compte tenu des conditions du marché.

LR/MAP

Voir aussi

Economie,bovins domestiques,droit d’importation

Le conseil de gouvernement adopte un projet de décret sur la suspension du droit d’importation de bovins domestiques

Le conseil de gouvernement, réuni mercredi sous la présidence du chef de gouvernement Aziz Akhannouch, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...