Fabrication de vaccins anti-covid | SM le Roi contribue à la « démocratisation » et à l' »universalisation » du droit à la santé

vaccin anti-Covid19,UNICOC,Maroc-Colombie

A travers le lancement du projet de fabrication et de mise en seringue au Maroc du vaccin anti-Covid19 et autres vaccins, Sa Majesté le Roi Mohammed VI « contribue à la démocratisation et à l’universalisation du droit à la santé », a indiqué Dr Hernán Alejandro Olano García, recteur de l’université UNICOC de Colombie.

L’expert a souligné, dans une déclaration à la MAP, « la contribution de SM le Roi au renforcement des possibilités d’accès aux campagnes de vaccination, qu’elles soient préventives, endémiques ou pandémiques ».

Selon M. Hernan Olano, cette contribution « est un gage de la préoccupation du Souverain pour son Royaume, ainsi que pour les autres pays de la région, ce qui illustre Son leadership sous-régional et les engagements du Maroc dans le cadre des Objectifs de Développement Durable ».

Le projet de partenariat sino-marocain « améliore la sécurité sanitaire de la population et contribue, à travers un modèle de partenariat public-privé avec le Groupe Pharmaceutique Sinopharm et la Société Recipharm, à la démocratisation et à l’universalisation du droit à la santé ».

Vaccin anti-Covid19 | Des conventions signées avec deux laboratoires

De même, ajoute l’expert colombien, « dans le cadre du principe de coopération Sud-Sud, pour lequel les pays sud-américains sont également engagés, les contributions du Maroc s’inscrivent dans le cadre de la volonté du Souverain d’intensifier les capacités industrielles et biotechnologiques, profitant aux pays amis du Maroc ».

Sa Majesté le Roi a présidé, lundi dernier au Palais Royal de Fès, la cérémonie de lancement et de signature de conventions relatives au projet de fabrication et de mise en seringue au Maroc du vaccin anti-Covid19 et autres vaccins.

Fruit d’un partenariat public-privé, le projet vise à démarrer à court terme avec une capacité de production de 5 millions de doses de vaccin anti-Covid19 par mois, avant de démultiplier progressivement cette capacité à moyen terme. Il mobilisera un investissement global de l’ordre de 500 millions de dollars.

LR/MAP

,

Voir aussi

Mondial féminin,U17,Maroc,Algérie

Eliminatoires Mondial féminin U17 (3è tour) | Maroc-Algérie, les 10 et 17 mai

L’équipe nationale féminine de football des moins de 17 ans affrontera son homologue algérienne les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...