Elections 2021 | Affluence accrue aux bureaux de vote à Casablanca

Elections 2021 Maroc

Les différents bureaux de vote mis en place à Casablanca connaissent une affluence accrue des citoyens venus exercer leur droit constitutionnel de choisir leurs représentants aux conseils élus au titre des élections législatives, communales et régionales.

L’agence MAP et sa chaine d’information (M24) ont pu constater de près la rigueur dont font preuve les autorités locales en matière de respect des mesures préventives visant à limiter la propagation du nouveau Coronavirus (Covid-19), le but étant de préserver la santé des électeurs.

Approché par la MAP dans un bureau de vote aménagé dans un quartier de la préfecture d’arrondissement d’Aïn Chock, un jeune électeur s’est félicité de la bonne organisation de l’opération de vote, ainsi que des mesures prises pour préserver la santé des citoyens contre la Covid-19.

«Je suis venu à ce bureau de vote pour exercer mon droit de vote et j’ai été agréablement surpris par le degré d’organisation et les mesures prises pour préserver la santé des citoyens face à la pandémie», a-t-il dit dans une déclaration à M24, se félicitant de «la grande fluidité» dans laquelle se déroule l’opération de vote.

La forte présence des jeunes et des femmes a été remarquée dès l’ouverture des bureaux de vote à Casablanca, illustrant ainsi leur volonté de participer à ces échéances électorales dont la campagne a donné une large place à ces deux catégories pour les inciter à prendre part à la gestion de la chose publique aux niveaux national, régional et local.

Pour sa part, S.R, un jeune acteur associatif dans la préfecture d’arrondissement d’Anfa, s’est dit «très fier» d’avoir voté pour la première fois de sa vie, estimant que la participation aux élections constitue «un droit et un devoir» pour contribuer à la moralisation de la vie politique et la promotion du développement local.

Toutes les catégories de la société doivent participer massivement à ces échéances électorales importantes pour contribuer à l’édification du Maroc de demain sur la base du nouveau modèle de développement, a-t-il affirmé.

Casablanca, qui compte 16 arrondissements ventilés sur 8 préfectures, est en tête des villes du Royaume en termes de bureaux de vote, de circonscriptions électorales et de nombre d’électeurs et de candidats.

La région de Casablanca-Settat dispose de 12 sièges au titre des élections législatives régionales, alors que le nombre de sièges du conseil de la région est de 75, dont 29 réservés aux femmes.

24 listes électorales représentant différentes formations politiques sont en lice pour remporter ces sièges. Les bureaux de vote au niveau de la région sont au nombre de 6.888, dont 702 bureaux centraux.

LR/MAP

Voir aussi

Journée internationale de la démocratie

Journée internationale de la démocratie | Le modèle marocain, un cas d’école à l’aune des élections du 8 septembre

Le scrutin du 8 septembre dernier au cours duquel les Marocains ont élu en une …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.