COVID-19 | Le Chili frôle 140.000 cas confirmés, le nombre de décès est en hausse

COVID-19 | Le Chili frôle 140.000 cas confirmés, le nombre de décès est en hausse

Les autorités sanitaires chiliennes ont annoncé, lundi, 138.846 cas cumulés d’infection dus au COVID-19, alors que le pays a revu à la hausse le nombre de décès causés par cette pandémie après une “reconsidération de la méthodologie de calcul” par le ministère de la Santé.

Lors des dernières 24 heures, le Chili a enregistré 4.696 nouveaux cas de SARS-CoV-2 et 74 décès, portant le total à 138.846 personnes infectées et 2.264 morts, après l’ajout de 553 décès dus à la pandémie et qui n’étaient pas comptabilisés depuis le début de la pandémie.

Dans la capitale Santiago, la situation continue d’être “inquiétante” selon le ministre de la Santé, Jaime Mañalich.

En effet, la Région métropolitaine de Santiago compte 112.136 cas, suivie notamment par Valparaiso (5.149), Tarapaca (3.392), Antofagasta (3.245), Biobío (2.651), L’Araucanie (2.410), Ñuble (1.552) et Magallanes (1.088), a souligné le ministère dans son bilan quotidien.

De son côté, la police chilienne a fait état de l’interpellation, la nuit dernière, de 1.166 personnes pour diverses infractions en relation avec l’urgence sanitaire.

Sur ce total, 947 personnes ont violé la quarantaine sanitaire et 219 autres n’ont pas respecté le couvre-feu.

“Indépendamment du fait que la tendance dans la plupart des communes de la région métropolitaine est favorable … il est également vrai que le nombre de personnes touchées est toujours très élevé”, a expliqué le ministre de la Santé lors de sa conférence de presse quotidienne, ajoutant que “chaque personne positive dans la région métropolitaine peut infecter environ 1,4 personne”.

En outre, le nombre de patients admis en soins intensifs est de 1.581, dont 1.333 sont sous respiration artificielle et 380 se trouvent en état critique.

Les autorités sanitaires ont reconnu 553 nouveaux décès qui n’ont pas été comptabilisés entre avril et mai derniers en raison du changement méthodologique lors du comptage des personnes décédées, qui couvre désormais non seulement les cas prouvés de COVID-19, mais également les cas suspects mais dont l’examen par PCR n’a pas donné de résultat à temps.

Le Chili, qui a effectué 728.815 tests PCR depuis le début de la pandémie, est classé 3ème pays le plus touché par la pandémie en Amérique latine derrière le Pérou et le Brésil.

LR

Voir aussi

Covid 19 La Cgem Appelle à Maintenir Une Vigilance Accrue

Covid-19 | La CGEM appelle à maintenir une vigilance accrue

La Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) a appelé toutes les entreprises au maintien …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.