dimanche 20 août 2017

Mariage précoce La grossesse des mineures

Le Fonds des Nations Unies pour la population au Maroc (UNFPA) a organisé, jeudi 20 février à Marrakech, une rencontre sur la problématique de «La mère-enfant: face aux défis de la grossesse des mineures». L’événement a été initié en partenariat avec l’Association Ennakhil, avec le soutien de l’ambassade du Canada au Maroc.

Selon les statistiques du ministère de la Justice, le nombre des filles mariées à moins de 18 ans au Maroc est passé de 33.253 en 2009 à 39.031 en 2011, soit 12% de l’ensemble des mariages. Celui des naissances chez les filles âgées de 15 à 19 ans est estimé à 50.000 cas, soit 7% du total des naissances. La grossesse des adolescentes est le plus souvent la conséquence du mariage précoce.
A l’occasion de cette rencontre, le film «Malak» de Abdeslam Kelai a été projeté. Il raconte l’histoire d’une fille mineure qui découvre qu’elle est enceinte à 17 ans. Expulsée de la maison de ses parents, elle se retrouve seule à affronter la vie.
Cette rencontre a été marquée par l’inauguration de l’exposition photographique «Trop jeunes pour le mariage». Elle reste ouverte au public marrakchi deux semaines durant, après ses passages à Errachidia, Rabat, Tanger et Fès.

Voir aussi

USA : Un Jihadiste marocain libéré…

Le Pentagone a annoncé la libération du Marocain, Younès Abderrahmane Chekkouri, détenu au camp X-Ray …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.