vendredi 15 décembre 2017

Gdim Izik : Les «autres victimes» s’organisent

L’Association de coordination des familles et amis des victimes de Gdim Izik a vu le jour le 10 décembre à l’occasion de la Journée internationale des droits de l’Homme. Cette association s’assigne pour objectifs de faire connaître les éléments des forces de l’ordre ayant été victimes des événements de Gdim Izik, et de les faire reconnaitre en tant que martyrs du devoir national ; de faire connaître les crimes horribles dont ses enfants ont été victimes (égorgés comme des moutons) ; de préserver leur mémoire ; et de leur rendre hommage à travers l’application de la loi contre les coupables.
Aussi, l’association entend représenter les familles des victimes devant les diverses instances nationales et internationales. L’association a décidé de se constituer en partie civile.

Voir aussi

Première au Maroc : Le Moroccan Business Bridge

La Confédération Générale des Entreprises du Maroc (CGEM, patronat marocain) et le ministère des Marocains …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.