lundi 23 octobre 2017

Algérie : Encore un échec!

A l’occasion de la réunion de la commission politique de l’Union des parlements islamiques, qui vient d’avoir lieu à Téhéran, les deux délégations algérienne et marocaine ont échangé des propos, obligeant la présidence de la séance à suspendre les travaux le temps

de trouver un accord entre les deux protagonistes. Les deux députés marocains, Abdellatif Ouhabi (PAM) et Slimane Amrani (PJD), ont réussi à contrecarrer un plan algérien consistant à présenter Alger comme l’intermédiaire unique, indispensable et incontournable de la crise malienne, ainsi qu’une demande algérienne de mentionner dans le communiqué final que l’Algérie est la seule nation à avoir œuvré et milité pour privilégier l’option pacifique dans le conflit entre les différentes factions en opposition au Mali. Les deux députés marocains ont insisté sur le fait que tous les pays islamiques ont agi en conciliateurs et en soutien à Bamako. Finalement, c’est la position marocaine qui a été retenue. Le communiqué a ainsi souligné les efforts de tous les pays qui ont aidé le Mali à sortir de crise. La demande algérienne a donc été rejetée!

Voir aussi

Décompensation du gaz butane : Pas avant 2019

Le gouvernement ne procèdera pas à la réforme du système de compensation du gaz butane …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.