Bank Al Maghrib : Le nouveau statut validé par la Chambre des représentants

Bank Al Maghrib : Le nouveau statut validé par la Chambre des représentants

Abdellatif Jouahri, wali de Bank Al-Maghrib

La Chambre des représentants a approuvé à la majorité, lors d’une séance plénière tenue mardi 3 juillet 2018, le projet de loi n° 40-17 relatif au statut de Bank Al-Maghrib (BAM).

Ce projet de loi vise la révision du statut de BAM à travers l’élargissement du champ de ses missions, pour inclure notamment la contribution à la prévention contre les risques systémiques et le renforcement de la stabilité financière. Il a recueilli 136 voix pour et une voix contre, tandis que 18 députés se sont abstenus de voter. Le projet entend mettre le statut de la banque centrale au diapason des meilleurs standards internationaux, renforcer son indépendance, clarifier ses attributions en matière de politique du taux de change, assouplir la gestion des réserves de change et renforcer la bonne gouvernance.

Il intervient dans le cadre de l’accompagnement des mutations que connaît le cadre juridique et institutionnel de BAM, depuis l’entrée en vigueur de la loi n° 76-03 portant statut de Bank Al-Maghrib en 2006, notamment suite à l’adoption de la Constitution de 2011 et la réforme récente de la loi des établissements de crédit.

ML

Voir aussi

Reconnaissance US de la souveraineté marocaine sur son Sahara

Sahara | La décision US démontre combien la paix et la stabilité du Maghreb, du Sahel ou du Moyen-Orient sont “stratégiques”

La reconnaissance américaine de la souveraineté du Maroc sur son Sahara démontre combien la paix …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.