Flash Infos

Arabie Saoudite: le coup de froid

Le chef des services de renseignement saoudiens a déclaré que son pays allait «prendre ses distances» avec les Etats-Unis en raison de leur passivité à l’égard de la situation en Syrie et de leur détente apparente avec l’Iran, a-t-on appris de source proche du pouvoir saoudien.

Le prince Bandar Bin Sultan a tenu ces propos devant des diplomates européens, a précisé cette source selon laquelle cette évolution aura des conséquences importantes sur les relations entre les deux alliés, notamment dans les domaines des ventes d’armes et du commerce du pétrole. Le prince Bandar a jugé que les Etats-Unis restaient impuissants face au conflit israélo-palestinien et qu’ils auraient dû soutenir l’Arabie Saoudite lorsque cette dernière était intervenue à Bahreïn pour y réprimer des manifestations antigouvernementales en 2011, a ajouté la source.

Voir aussi

Loi sur le renseignement : La France critiquée

«La France renonce à ses liberté», «ère Bush-esque», loi «radicale». Au lendemain de l’adoption par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.