Ankara et Moscou réitèrent leur volonté de réduction des tensions en Syrie

Ankara et Moscou réitèrent leur volonté de réduction des tensions en Syrie

La Russie et la Turquie ont réitéré samedi la volonté de réduction des tensions en Syrie et de lutter contre les terroristes, a indiqué le ministère russe des Affaires étrangères.

Les deux parties envisagent des mesures spécifiques pour parvenir à une stabilisation durable de la situation dans la zone de désescalade d’Idlib sur la base des accords du 4 mai 2017 et du 17 septembre 2018, note un communiqué du ministère concernant la série de consultations sur la Syrie qui a lieu samedi à Ankara.

L’accent a été mis sur la réduction des tensions et la poursuite de la lutte contre les terroristes reconnus comme tels par le Conseil de sécurité de l’ONU, note la diplomatie russe.

Les deux pays ont également souligné la nécessité de protéger les populations à l’intérieur et à l’extérieur de la zone de désescalade et de fournir une aide humanitaire d’urgence à tous ceux qui en ont besoin.

La situation à Idlib, en proie à une escalade militaire depuis le début du mois de février, a pris une tournure désastreuse au cours des trois derniers jours, suite à l’augmentation des hostilités, qui ont fait 21morts parmi les civils vendredi, dans des frappes aériennes et des attaques au sol, a indiqué vendredi le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, Stéphane Dujarric.

Lire aussi
Russie-Région de Sverdlovsk : Agrumes et fruits rouges suscitent l’intérêt des Russes

Avec MAP

Voir aussi

Québec,vaccination,anti-Covid

Le Québec va taxer ceux qui refusent la vaccination anti-Covid

Ils sont un «fardeau» pour le système de santé: le Québec s’apprête à durcir les …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...