Adoption des accords agricole et de pêche, un raffermissement des liens entre le Maroc et l’UE

Adoption des accords agricole et de pêche, un raffermissement des liens entre le Maroc et l’UE

L’adoption des accords agricole et de pêche constitue un raffermissement des liens entre le Maroc et l’Union européenne (UE), a affirmé jeudi à Rabat la coprésidente de la Commission parlementaire mixte (CPM) Union européenne-Maroc, Ines Ayala Sender.

“Actuellement on est arrivés à une situation très satisfaisante étant donné que le vote des accords au sein du parlement européen est très clair”, a expliqué Mme Ayala Sender dans une déclaration à la presse à l’issue d’une rencontre avec le ministre de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Aziz Akhannouch.

L’eurodéputée, qui effectue une visite de travail au Maroc à la tête d’une délégation d’eurodéputés pour présider, vendredi, les travaux de la 10ème réunion de la CPM Maroc-UE, a souligné que l’adoption des deux accords constitue également “un moment très fort, un moment d’opportunités et de défis importants”, relevant que la Commission parlementaire mixte a “bien appris” et pourra “mieux travailler pour les accords qui viennent” afin d'”arriver aux meilleurs résultats”.

La CPM Maroc-UE s’intéresse également à d’autres aspects tout aussi importants dans les relations Maroc-UE comme la place et le rôle du Royaume au sein de l’Union africaine (UA), a-t-elle dit, notant que l’UE compte mettre le cap sur le renforcement des liens avec l’Afrique. Rappelant que la 10ème réunion de la Commission parlementaire mixte Maroc-UE sera clôturée par le “Forum sur la sécurité et la lutte contre la radicalisation”, Mme Ayala Sender a noté que le Royaume jouit d’un statut de pionnier en matière de promotion de l’Islam du juste milieu et ce, aussi bien dans le monde arabe que chez les communautés musulmanes en Europe.

Cette réunion s’est déroulée notamment en présence du président de la Commission parlementaire mixte Maroc-UE du côté marocain, Abderrahim Atmoun, ainsi que des parlementaires marocains et eurodéputés membres de la Commission. Le Parlement européen a adopté, le 12 février en session plénière à Strasbourg, à une écrasante majorité, le nouvel accord de pêche entre le Maroc et l’UE (415 voix pour, 189 contre et 49 abstentions). La même institution avait adopté, le 16 janvier dernier, l’accord agricole UE-Maroc à 444 voix pour, 167 contre et 68 abstentions.

Avec MAP

Voir aussi

Location Automobiles,FALAM,FNTT

La FNTT et la FALAM débattent des répercussions de la Covid-19

Les représentants de la Fédération des Associations de Location Automobiles au Maroc (FALAM) et la …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.