samedi 21 juillet 2018

Lions de l’Atlas : Ces Maroco-européens qui regrettent l’équipe nationale…

Avec la qualification du Maroc au Mondial 2018, les remords chez beaucoup de joueurs binationaux sont remontés à la surface. Les Munir El Haddadi, Maher Adam, Yassine Ayoub, Rafik Zekhnini… regrettent aujourd’hui d’avoir refusé de jouer en faveur de leur pays d’origine et tentent de se rattraper.

Selon les médias et surtout les supporters, ces derniers arrivent trop tard. En effet, dans la majorité des cas, le pays européen pour lequel ils ont opté ne s’est pas qualifié pour le Mondial, ou bien s’est qualifié avant de leur dire qu’il ne veut plus d’eux. Ce dernier cas concerne essentiellement Munir El Haddadi, que la FRMF tente depuis trois ans d’avoir au sein de l’équipe nationale.

Lors de son interview à une radio espagnole, El Haddadi a expliqué pourquoi il a décidé de changer de nationalité sportive. L’actuel attaquant d’Alaves, toujours sous contrat avec le FC Barcelone, a précisé que ce sont les responsables de la Fédération royale marocaine de football (FRMF) qui l’ont contacté pour lui proposer de changer de nationalité sportive, même s’il a porté le maillot de la Roja. Contrairement aux propos qui circulent actuellement sur la toile, cette discussion a eu lieu il y a plusieurs mois. Munir avait donné son accord à la FRMF bien avant la qualification du Maroc à la Coupe du Monde. Aujourd’hui, El Haddadi se dit prêt à rejoindre l’équipe nationale et rêve de participer au Mondial avec le maillot des Lions de l’Atlas.

Dans cet entretien, le joueur est apparu plus mature, répondant assez intelligemment aux questions. Bien évidemment, il a répondu qu’il ne regrette pas d’avoir joué pour l’Espagne, mais cela n’entame en rien sa volonté de jouer pour les Lions de l’Atlas qu’il aurait pu rejoindre en 2014, si Badou Zaki avait fait le nécessaire. Munir El Haddadi a expliqué, entre autres, qu’il bénéficie du soutien de ses compatriotes marocains, dont Achraf Hakimi.

Ainsi, on constate que Munir El Haddadi fait l’objet de vives critiques d’une bonne part des supporters marocains qui lui reprochent son choix et ne souhaitent pas le voir jouer avec les Lions de l’Atlas. «C’est trop tard, ce n’est pas maintenant qu’on peut compter sur toi! Tu as déjà choisi ton camp, assume-ton choix!», a écrit un supporter marocain sur son compte Facebook.

Pour sa part, Rafik Zekhnini, un Norvégien d’origine marocaine qui évolue actuellement au sein de la Fiorentina (Italie), dit qu’il n’a jamais fermé la porte devant l’équipe nationale du Maroc, même s’il a déjà évolué avec les nationaux norvégiens de moins de 21 ans. Il a récemment affirmé que ce qu’il a vu comme joie au Maroc, après la victoire les Lions sur les Eléphants, lui a donné une folle envie de jouer sous les couleurs marocaines.

Mais le plus gros remords est celui exprimé par Yassine Ayoub (Utrecht). Après avoir joué au sein des catégories nationales de moins de 21 ans aux Pays-Bas, le natif d’Al Hoceima avait catégoriquement refusé à cette époque de rejoindre les Olympiques marocains. Il croyait qu’il allait jouer un jour aux côtés de Robben et compagnie. Zappé par les seniors des Oranje, il a tenté de draguer les Lions de l’Atlas, avant que Renard ne le refuse catégoriquement.

Tout comme Yassine Ayoub, Adam Maher a, lui aussi, choisi l’équipe nationale néerlandaise et a refusé de jouer pour le Maroc. Affirmant que son rêve est de jouer un Mondial, il tente aujourd’hui de se faire voir par Hervé Renard.

Eux aussi avaient hésité et maintenant… ils sont des Lions!

Nous pourrons également citer des cas oubliés comme celui de Younès Belhanda, Mehdi Carcela, Omar El Kaddouri, Maourane Da Costa, Nordin Amrabat… Eux aussi avaient hésité à rejoindre l’équipe nationale marocaine. Aujourd’hui, ils défendent les couleurs du Maroc haut et fort. Certains sont même grands favoris des supporters.

Quant au dossier de Munir El Haddadi, qui sera traité par la FIFA après le tirage au sort du Mondial 2018 prévu le 1er décembre, c’est à suivre…

Ghita Hanane

Voir aussi

Maroc-Etat civil : Le registre en ligne est lancé

Le ministère de l’Intérieur a procédé, dans le cadre de ses efforts constants pour l’amélioration …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.