samedi 19 août 2017

Kitesurf, tourisme et passion pour le grand sud

Leila ouachi

Entretien avec Laila Ouachi, présidente de l’association Lagon Dakhla de Kitesurf et sports de glisse et co-organisatrice du championnat «Prince Moulay Hassan World Cup Dakhla»

Interview

Quels enjeux d’une compétition comme celle-ci par rapport à la promotion de la Région du sud?

C’est une compétition qui a démarré depuis 6 ans. Et depuis 6 ans, nous avons remarqué une évolution dans l’attractivité touristique par rapport à Dakhla, sur le plan international. D’ailleurs, les chiffres le prouvent. Les chiffres des nuitées de touristes ont augmenté de manière exponentielle. On est passé en 7 ans au triple. Maintenant, il y a une capacité limitée. Il faut que cette capacité hôtelière puisse se développer aussi pour pouvoir faire de Dakhla, qui est déjà une destination touristique mais de tourisme de sport, une destination touristique à part entière. Et je pense qu’il y a des investissements en cours par rapport à ça.

En effet, on a remarqué une attractivité, dans un premier temps, de touristes internationaux beaucoup plus dans les sports de glisse. Puis depuis 2 ans, nous avons une attractivité de tourisme tout court de la part de beaucoup de nationaux qui commencent à venir et d’autres internationaux qui recherchent le bien-être et le dépaysement tel que l’offre Dakhla.
Le PKRA (Professional Kitesurf Riders Association) a joué un rôle essentiel pour le tourisme. C’est une compétition qui est diffusée à l’échelle internationale. Et ce, par plusieurs médias nationaux et internationaux et aussi par des agences de distribution qui diffusent sur beaucoup de chaînes dans le monde. Ce qui montre que ce spot est l’un des plus beaux du monde. Grâce à ça, on a un retour important de gens qui reviennent soit pour Kiter, soit pour surfer.

Vous avez fait le choix de diffuser la compétition en direct sur Dailymotion. Pourquoi pas YouTube?

Paris WebCub, qui travaille avec nous et qui est notre partenaire, a lui-même un partenariat avec Dailymotion. Nous avons fait le choix de distribuer au niveau de Dailymotion qui fait du streaming live. Cela dit, beaucoup de choses sont distribuées sur YouTube, mais par les organisateurs eux-mêmes.
Le streaming live a été récupéré par IMG, qui est la boîte de production du championnat. Et ce sont eux qui disposent de toutes les nouvelles techniques de tournage et qui se chargent de distribuer sur un ensemble de médias sociaux et de sites à travers le monde.

On est arrivé à la fin de la compétition. Qu’en retenez-vous en tant qu’organisatrice?

Ce que j’en retiens, c’est que Virgin est rentré dans le Tour. Si Virgin entre dans un Tour pareil, c’est qu’il va le marketter, le distribuer et le promouvoir encore plus. Et comme l’annonce en a été faite 4 jours avant que le championnat ne démarre pour nous, c’est essentiel parce que l’intérêt de Virgin est là. Et le Tour commence par Dakhla. C’est un positionnement très important pour le Maroc et surtout pour les provinces du sud.

Propos recueillis à Dakhla, par Yasmine Saih

Voir aussi

Voyage… Ces jeunes qui bousculent les habitudes…

Diplôme en poche, nouveau boulot, les moins de 35 ans bousculent les habitudes et, surtout, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.