Variante Omicron | New York déclare l’état d’urgence

Variant Omicron,Etats-Unis

La gouverneure de New York, Kathy Hochul, a déclaré l’état d’urgence pour se préparer à une nouvelle variante du coronavirus identifiée pour la première fois en Afrique du Sud.

La déclaration de Mme Hochul est l’une des premières mesures d’urgence prises par un État américain contre la nouvelle variante, appelée Omicron, dont la découverte a été annoncée jeudi par l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

En vertu de cette déclaration, la capacité des hôpitaux de New York sera limitée aux besoins urgents à partir du 3 décembre, alors que des dispositions seront prises pour l’achat de fournitures médicales. L’état d’urgence, qui interdit temporairement les opérations chirurgicales non urgentes, restera en vigueur au moins jusqu’au 15 janvier.

« Nous continuons à voir des signes avant-coureurs de pics au cours de l’hiver prochain, et bien que la nouvelle variante Omicron n’ait pas encore été détectée dans l’État de New York, elle est en train d’arriver », a prévenu la gouverneure de New York.

Lire aussi
Sahara | La décision US “nous rapproche d’une solution” d’un conflit qui n’a que trop duré (Bourita)

Le principal expert du gouvernement en matière de maladies infectieuses, Dr Anthony Fauci, a déclaré à la presse qu’aucun cas d’Omicron n’avait été détecté aux États-Unis, bien qu’il ait reconnu que cela n’exclut pas la possibilité que la variante soit présente dans le pays.

« Nous ne l’avons pas encore détecté », a-t-il dit, « mais lorsque vous avez un virus qui montre ce degré de transmissibilité et que vous avez déjà des cas liés aux voyages qu’ils ont notés en Israël et en Belgique et dans d’autres endroits, lorsque vous avez un virus comme celui-ci, il finit presque invariablement par se propager essentiellement partout. »

Les États-Unis ont restreint vendredi les voyages en provenance de plusieurs pays d’Afrique australe afin d’atténuer la propagation de l’Omicron.

LR/MAP

Voir aussi

Omicron,variants,OMS

Omicron pourrait générer des variants plus dangereux (OMS)

La multiplication des cas d’Omicron dans le monde pourrait accroître le risque d’apparition d’un nouveau …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...