Prix Hassan II pour l’Environnement : Lydec primée

Prix Hassan II pour l’Environnement : Lydec primée

Espace expérimental d’agriculture urbaine à Médiouna.

A l’occasion de la 12ème édition du Prix Hassan II pour l’Environnement dont la cérémonie s’est déroulée le 12 juillet 2018 à Rabat, Lydec s’est vue récompenser pour la première fois dans la catégorie «Initiatives des entreprises», au titre de son projet expérimental d’agriculture urbaine à la Step de Médiouna.

Cette 12ème édition du Prix Hassan II a été positionnée comme un événement majeur venant consolider l’engagement du Maroc en faveur du Développement Durable, tel que concrétisé dans la Stratégie Nationale de développement durable adoptée en Conseil des Ministres du 25 juin 2017 et actuellement en cours de déploiement.  Organisé pour la première fois sous le Haut Patronage de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, le Prix a été décerné lors d’une cérémonie présidée par le Chef de Gouvernement en présence de plusieurs ministres et personnalités dont la Secrétaire d’Etat au développement durable,  Nezha El Ouafi.

En faveur du développement durable
Par ailleurs, afin de mobiliser l’ensemble des parties prenantes à la mise en œuvre de la Stratégie Nationale de Développement Durable, outre les représentants du secteur de la recherche scientifique, des médias et des associations, cette 12ème édition a également récompensé les acteurs clés pour toute démarche de développement durable que sont les collectivités locales et les entreprises du secteur privé. C’est dans ce cadre que Lydec et sa Fondation se sont vus décerner pour la première fois un prix dans la catégorie «Initiatives des entreprises» au titre de l’espace expérimental d’agriculture urbaine réalisé sur le site de la station d’épuration de Médiouna.

Lieu d’innovation technique et sociétale, cet espace de 1600 m2 a représenté l’un des projets phares mis en œuvre par la Fondation Lydec dans le cadre du Plan d’Actions Changement Climatique déployé par Lydec, en amont de la COP22. Irrigué grâce à la réutilisation des eaux usées épurées par la station de Médiouna, l’espace d’expérimentation propose sept zones de cultures (jardin potager, forêt comestible avec des arbres fruitiers, plantes aromatiques…) comportant une pépinière ainsi qu’une zone de biodiversité et un espace de compostage.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

Tanger Saisie de plus de 26.000 unités de vêtements de prêt à porter de contrebande

Tanger | Saisie de plus de 26.000 unités de vêtements de prêt à porter de contrebande

Les éléments des douanes relevant du commandement régional des douanes et impôts indirects à Tanger-Tétouan-Al …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.