Marche Verte | Une épopée historique symbole de patriotisme et de sacrifices

Le peuple marocain célèbre, dimanche, le 47è de la , une épopée glorieuse symbole de patriotisme et de sacrifices et un événement historique qui restera à jamais gravé dans la mémoire de tous les Marocains.

La , qui continue, à nos jours, de susciter l’admiration de la communauté internationale, a permis au Royaume, attaché à sa souveraineté nationale et au parachèvement de son intégrité territoriale, de récupérer ses provinces du Sud, grâce au génie du regretté Souverain, Feu .

Cette épopée, qui témoigne de la symbiose entre le peuple et le Glorieux , constitue l’une des pages écrites en lettres d’or dans l’Histoire du Royaume.

Ainsi, 350.000 volontaires civils, femmes et hommes, des quatre coins du Maroc, brandissant le Saint Coran et le drapeau national ont convergé, en toute spontanéité, vers Tarfaya suite à l’appel lancé par Feu .

Cette marche pacifique a permis de hisser, le 28 février 1976, le drapeau national à Laâyoune, marquant ainsi la fin de l’occupation des provinces du Sud du marocain, dont l’avis de la Cour de La Haye avait reconnu les “liens juridiques d’allégeance” entre les Sultans du Maroc et les tribus sahraouies.

Vérités royales : Sahara, Algérie, Afrique…

La demeure aujourd’hui un exemple de la mobilisation nationale et de la fierté d’appartenance au Royaume. Cette étape cruciale de l’histoire contemporaine témoigne de l’attachement inébranlable du peuple marocain à l’intégrité territoriale et à l’unité nationale.

Aujourd’hui, les provinces du Sud connaissent un essor et un progrès sans pareil, sous la conduite éclairée de , grâce au nouveau modèle de développement de ces provinces, lancé par le Souverain en 2015, avec pour objectif de placer le citoyen au coeur du processus de développement.

Véritable feuille de route pour la promotion des projets socio-économiques structurants dans la région, ce nouveau modèle de développement a ouvert la voie pour une régionalisation avancée et une gouvernance locale en phase avec les attentes des populations et les spécificités de la région. Il a permis aussi de mettre en avant et de valoriser les potentialités de la région dans le cadre d’une approche globale et de complémentarité avec l’ensemble des autres régions du Royaume.

Laâyoune | Il y a 45 ans, le dernier soldat étranger quitta les provinces du Sud

Ainsi, cette partie du territoire national a été érigée, à la faveur des différents chantiers et projets structurants mis en œuvre, en un véritable hub régional et international.

La célébration de cet constitue l’occasion de se remémorer l’importance de cet événement majeur dans l’histoire contemporaine du Royaume qui illustre, si besoin est, les liens solides et indéfectibles unissant le peuple marocain et le Glorieux Trône Alaouite, et de réitérer, encore une fois, la mobilisation constante de l’ensemble des composantes de la société marocaine derrière Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour la défense des fondamentaux et sacralités du Royaume.

C’est aussi une occasion pour rendre hommage à la mémoire des martyrs du mouvement de la résistance nationale et des défenseurs de la Patrie qui n’ont ménagé aucun effort pour la défense des constantes de la Nation, et à leur tête l’intégrité territoriale du Royaume.

LR/MAP

Voir aussi

Salon du cheval,Forces Armées Royales,El Jadida

Participation des FAR au Salon du cheval | Détour sur l’une des sources de fierté de l’armée du Royaume

Sous le thème: « Cavalerie de l’Armée Marocaine: Épopée Séculaire », les Forces Armées Royales (FAR) signent …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...