L’expérience du Maroc dans les énergies renouvelables mise en avant en Thaïlande

Maroc,Thaïlande,énergies renouvelables

L’expérience du en matière d’ a été au centre d’une conférence-débat tenue mardi en visioconférence sous le thème “The future is renewable energies: Morocco as a Leading Example in Africa”.

Organisée à l’initiative de l’ambassade du à Bangkok, en partenariat avec l’Université de Technologie de Suranaree (Province de Nakhon Ratchasima, nord-est de la ), cette conférence a permis de partager les réalisations du dans les domaines des énergies solaire, éolienne et hydraulique, tout en mettant en avant le rôle du pays dans la gestion de la crise mondiale relative aux changements climatiques.

La conférence-débat a aussi été l’occasion de mettre en exergue la vision Royale clairvoyante visant à assurer une transition écologique et une croissance verte sur les plans national et continental.

Intervenant lors de cette conférence, l’ambassadeur du Maroc à Bangkok, Abderrahim Rahhaly, a souligné l’expérience marocaine avant-gardiste visant à accompagner les efforts des pays africains dans leurs transitions vers les énergies propres et la dynamique de coopération interafricaine que le Maroc assure en faveur de l’émergence d’un modèle de solidaire, permettant de préserver l’, dans le cadre d’une Coopération Sud-Sud agissante.

Dans ce sens, M. Rahhaly a présenté les principaux projets réalisés au Maroc et ceux en cours dans le domaine, tout en évoquant les choix des technologies utilisées, qui doivent être adaptées aux besoins identifiés, ainsi que les impacts socio-économiques et environnementaux de ces projets au niveau national.

Lire aussi
L’hostilité de l’Algérie envers le Maroc s’explique par l’élan positif suscité par l’initiative marocaine d’autonomie au Sahara

L’ambassadeur a aussi présenté les initiatives marocaines en matière d’ en Afrique, dont les programmes de renforcement des capacités en ces énergies et le partenariat entre l’Agence marocaine pour l’énergie durable (MASEN) et le Groupe de la banque africaine de visant l’accompagnement des efforts des pays du Sahel dans la mise en œuvre de l’initiative “Desert to Power” afin de développer les technologies d’ adaptées à leurs milieux naturels et à leurs besoins énergétiques spécifiques.

Ont pris part à la conférence-débat plus de 100 participants représentant le corps professoral de l’université, les étudiants, les représentants d’organismes publics et privés thaïlandais concernés par le domaine des énergies renouvelables et de la lutte contre les changements climatiques, ainsi qu’un certain nombre d’ONG, de centres et d’institutions de recherche spécialisés en transition énergétique et l’économie verte, en plus d’ambassadeurs de pays africains accrédités à Bangkok.

LR/MAP

Voir aussi

Ukraine,Russie

Ukraine | Avancées russes

Les forces russes contrôlent actuellement «environ 20 %» du territoire ukrainien, soit près de 125.000 …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...