L’appel d’Insaf : «SOS» Aidez-nous à sauver les bébés abandonnés !

L’appel d’Insaf : «SOS» Aidez-nous à sauver les bébés abandonnés !

Meriem Othmani, Présidente de l’Association «Insaf» (Institut national de solidarité avec les femmes en détresse), ne sait plus que faire pour sauver les bébés abandonnés dans la rue. Il y a pourtant moyen… Voici son appel.

Nous pourrions sauver des milliers de bébés qui sont abandonnés dans les rues. Pour cela il suffisait de changer la procédure d’abandon. Il faut simplement changer le lieu et ne pas demander aux mamans d’aller au commissariat. J’avais proposé que la maman puisse laisser son bébé à l’hôpital au lieu de le laisser dans la rue, ceci juste le temps des formalités…

L’association que je préside, Insaf, organise une conférence de presse le 12 mars pour essayer de résoudre ce problème.

Ces bébés ont besoin d’être protégés….

Par ailleurs, notre objectif à Insaf est d’atteindre 1.000 parrainages permanents  de 250 DH. C’est ce qu’il nous faudrait pour poursuivre notre combat.

Les parrainages permanents ne sont pas contraignants pour le donateur, ils peuvent s’arrêter à tout moment. Il n y a aucun engagement dans le temps.

Lire aussi
Femmes en détresse | Arval Maroc fait un don à l’association Insaf

Mais pour Insaf, c’est une grande opportunité, car cela nous assure une autonomie financière qui va nous permettre de nous consacrer à nos missions.

Les dons ponctuels sont aussi les bienvenus, mais ils sont très difficiles à renouveler. Sauvons ensemble ces bébés ! Juridiquement et financièrement.

Merci pour eux».

Mohcine Lourhzal 

Voir aussi

Casablanca,Covid-19,télétravail

Covid-19 | La wilaya de la région Casablanca-Settat préconise le télétravail autant que faire se peut

La wilaya de la région Casablanca-Settat a exhorté toutes les administrations publiques, les collectivités territoriales, …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...