Investissements | L’offre du Maroc mise en avant à Londres

La multitude d’atouts qui font du Maroc une destination incontournable pour les investissements ont été présentés, mercredi à Londres, à l’occasion du “Morocco Investment Forum”.

L’événement, organisé par l’ambassade du Maroc au Royaume-Uni, en marge de la 10e édition du “The Africa Debate”, a permis de présenter le large éventail d’opportunités offertes par le Royaume dans divers secteurs, des énergies renouvelables aux télécommunications, en passant par l’automobile et l’industrie manufacturière.

La lumière a été mise, entre autres, sur la position stratégique du Maroc et sa stabilité, ainsi que son engagement à favoriser un climat propice aux affaires, lesquels éléments font du royaume ‘’la porte d’entrée idéale’’ vers le marché africain.

Intervenant à cette occasion, la secrétaire d’État britannique en charge de la sécurité énergétique, Claire Coutinho, a salué la “stabilité dont jouit le Maroc sous le leadership de Sa Majesté le Roi Mohammed VI”, ainsi que le partenariat solide qui unit le Maroc et le Royaume-Uni.

En atteste, a-t-elle relevé, la “vigueur de nos relations commerciales, qui ont atteint un niveau record, avec une augmentation de 31% des échanges entre 2022 et 2023”, assurant qu’avec l’accord d’association Maroc-Royaume-Uni, “cette tendance devrait encore s’accentuer.”

“Nous disposons de tous les ingrédients nécessaires pour réaliser notre aspiration commune à une énergie sûre. Nous avons les talents, les investissements, les infrastructures et les innovateurs”, a-t-elle énuméré, soulignant que c’est la raison pour laquelle “l’alliance entre nos pays est si importante”.

Averses orageuses et rafales de vents lundi et mardi dans plusieurs provinces du Royaume

De son côté, l’ambassadeur du Maroc au Royaume-Uni, Hakim Hajoui, a indiqué que le Maroc ‘’s’impose comme une plaque tournante logistique, grâce à sa position géographique stratégique, tournée vers de multiples régions et à son infrastructure, comme le port Tanger Med, mais aussi comme une plaque tournante pour les affaires’’.

Dans ce sens, M. Hajoui a rappelé que le Maroc dispose d’une série d’accords de libre-échange, qui connectent et donnent accès à un marché de 2,5 milliards de personnes.

Le diplomate a ensuite mis en avant la stabilité, la sécurité et la résilience du Royaume, soulignant que la stabilité est le “fondement de la croissance et de l’accélération du développement du pays à tous les niveaux”.

Enfin, M. Hajoui a mis l’accent sur le potentiel énergétique du Maroc, notamment en matière d’énergie renouvelable, ainsi que sur la compétence de ses ressources humaines, qui a permis le développement d’industries dynamiques, telles que l’aviation, l’automobile et la défense, assurant que les atouts présentés lors de ce forum devraient permettre “de passer de l’intention à la conviction, puis à l’action”.

Août, “le mois de la patrie par excellence” au Maroc (Dar Al-Hilal)

Une première table ronde, consacrée à l’énergie et à l’innovation, a mis en avant le potentiel du Maroc en tant que leader régional dans le secteur de l’énergie. Une position étayée par l’abondance de ses ressources éoliennes et solaires et sa capacité à tirer parti de la recherche et de l’innovation pour réaliser sa transition énergétique et fournir une énergie propre et compétitive à ses alliés.

Un deuxième panel dédié aux infrastructures a mis en lumière les initiatives stratégiques lancées par le Maroc et les projets futurs dans de multiples secteurs qui représentent des opportunités concrètes pour les investisseurs britanniques et internationaux, notamment avec l’accueil par le Maroc de la Coupe du Monde en 2030.

Un dernier panel a permis de mettre en exergue le rôle des secteurs financier et bancaire au Maroc dans la promotion de l’investissement, ainsi que les avantages accordés pour soutenir les investissements privés.

Les différentes tables rondes ont permis de mettre en relation les principaux acteurs publics et privés des deux pays, dans le but d’approfondir la collaboration entre le Royaume-Uni et le Maroc.

LR/MAP

,

Voir aussi

Gaz butane | La décompensation partielle de la subvention prend effet à partir de ce lundi

La décompensation partielle de la subvention du gaz butane au titre de l’année 2024 prendra …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...