Genève : Pourparlers confus sur la Syrie

Genève : Pourparlers confus sur la Syrie

L’ONU a solennellement appelé  les frères ennemis syriens à faire preuve de «responsabilité historique», pour mettre fin au conflit qui ravage leur pays depuis six ans, à l’ouverture de difficiles pourparlers de paix à Genève.

«Vous avez l’opportunité et la responsabilité historique de mettre fin à un conflit sanglant», a insisté l’émissaire de l’ONU, Staffan de Mistura, lors d’une cérémonie officielle au Palais des Nations de l’ONU. 

«Le peuple syrien attend désespérément la fin de ce conflit et rêve de sortir enfin de ce cauchemar», a souligné le diplomate italo-suédois qui s’exprimait devant les délégations du régime de Damas et de l’opposition, face à face dans la grande salle de l’Assemblée. 

«Il n’y a pas de solution militaire» au conflit qui va entrer dans quelques jours dans sa septième année et qui a déjà fait plus de 310.000 morts et des millions de réfugiés, a répété M. de Mistura, tout en reconnaissant qu’il n’attendait «pas de miracles» de cette nouvelle série de négociations. 

«Travaillons ensemble», a-t-il exhorté les parties. «Je sais que ce n’est pas facile, il y a beaucoup de tensions (…), mais nous ne savons pas ce qui se produira si nous échouons encore», a-t-il ajouté. «Genève 4» s’ouvre au moment où des rebelles syriens pro-turcs viennent d’annoncer la «libération totale» d’Al-Bab, dernier fief dans le nord de la Syrie du groupe Etat islamique (EI). Une victoire significative sur le terrain, mais qui ne change pas la donne des discussions de Genève: elles ne portent pas sur la lutte contre l’EI, un groupe exclu du cessez-le-feu en vigueur.

Patrice Zehr

Voir aussi

Manuel Valls Le polisario est impliqué dans le trafic d’armes, d’êtres humains et de drogues

Le polisario est impliqué dans “le trafic d’armes, d’êtres humains et de drogues” (Manuel Valls)

Le polisario est impliqué dans le trafic d’armes, d’êtres humains et de drogues et constitue …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.