COVID-19 | Sanchez annonce un plan de déconfinement par étapes jusqu’à fin juin

COVID-19 | Sanchez annonce un plan de déconfinement par étapes jusqu’à fin juin

Le chef du gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, a annoncé, mardi, que son exécutif a approuvé un plan de “progressif”, qui sera décliné en quatre phases du 4 mai jusqu’à fin juin.

“Dans le meilleur des cas, la phase de désescalade vers la nouvelle normalité aura une durée minimale de six semaines et nous voulons que la durée maximale soit de huit semaines pour tout le territoire espagnol”, a précisé M. Sanchez, lors de la conférence de presse au terme du Conseil des ministres hebdomadaire.

“Nous serons dans la nouvelle normalité si la pandémie de est contrôlée dans chacune des régions” du pays, a insisté le chef de l’exécutif, notant que tout le territoire espagnol, à l’exception des îles de Formentera, La Gomera, El Hierro et de La Graciosa qui commenceront par la “phase 1” plus avancée, va débuter par la phase zéro, celle de la préparation, afin que l’activité puisse reprendre sa normalité vers fin juin.

M. Sanchez a, dans ce cadre, rappelé que le confinement a déjà été légèrement assoupli dimanche dernier avec l’autorisation pour les enfants de moins de 14 ans de se promener et doit encore l’être avec la possibilité pour les adultes de faire du sport seul dehors ou de se promener entre membres du même foyer à partir du 2 mai.

Une fois la “phase 0” achevée, les commerces, restaurants, hôtels et les lieux culturels pourront rouvrir progressivement, dans le respect des strictes limites de fréquentation et des distances de .

Lire aussi
Coronavirus : Une série de mesures seront proposées pour préserver la situation économique au Maroc

La “phase 2” sera intermédiaire, au cours de laquelle les établissements de restauration et de pêche, les cinémas et les théâtres seront autorisés à rouvrir leurs portes au maximum à un un tiers de leur capacité, tandis que les lieux de culte pourront accueillir la moitié de leur capacité.

Dans la “phase 3”, une flexibilisation de la mobilité générale sera envisagée, avec la recommandation de continuer à porter les masques de protection et de maintenir une distance de d’au moins deux mètres. La quatrième phase sera celle de la normalité.

Les écoles resteront elles fermées jusqu’en septembre prochain, sauf exception pour les activités de remise à niveau ou pour les enfants de moins de 6 ans dont les deux parents ne peuvent pas télétravailler, a fait savoir M. Sanchez, pour qui les déplacements ne seront permis pour les Espagnols, d’ici à la fin du processus, qu’au sein de leur province.

“Ce plan, qui sera mis en oeuvre de manière différente selon les régions, vise en particulier à remettre le pays en marche, tout en protégeant la santé et la vie des Espagnols”, a-t-il lancé.

L’ est entrée le 14 avril dans son deuxième mois de confinement prévu jusqu’au 9 mai inclus.

Selon le dernier bilan donné ce mardi par le ministère de la Santé, l’ compte 210.773 cas confirmés au , dont 23.822 décès et 102.548 patients rétablis.

Avec MAP

Voir aussi

Mali,France

Mali | Crainte des conséquences du retrait français

Le secrétaire général de l’ONU, Antonio Guterres, redoute le «vide» sécuritaire au Mali provoqué par le retrait en cours …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...