CDH-ONU : Violations du Polisario dénoncées

L’ONG mauritanienne «Mémoire et Justice» a appelé le Conseil des droits de l’Homme de l’ONU à diligenter une enquête sur les graves violations des droits de l’Homme commises par le Polisario et ses geôliers à l’encontre de citoyens mauritaniens, dans les camps de Tindouf en Algérie, entre 1977 et 1991. L’ONG précise, dans une lettre adressée au CDH par son président, Mohamed Fal Alkadi:

«Ces crimes ne peuvent souffrir de prescription, qu’il s’agisse de crimes commis à l’encontre des victimes enlevées sur le territoire mauritanien ou bien dans les camps de Tindouf (…), car les membres du Polisario nous ont fait subir toutes les formes de torture causant des dizaines de morts et de disparus, alors que nous autres rescapés continuons de souffrir de séquelles physiques et psychiques».

Voir aussi

DGSN Trois individus interpellés pour escroquerie et organisation de l’immigration illégale

DGSN | 9.499 fonctionnaires de police ont bénéficié de l’avancement au choix au titre de l’exercice 2020

Un total de 9.499 fonctionnaires de police, tous corps et grades confondus, ont bénéficié de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.