jeudi 24 août 2017

Mawazine : Boulif critique… sous cape

Cette année, le Festival Mawazine qu’organise l’Association Maroc Cultures a été moins critiqué. Les adversaires se seraient peut-être habitués à coexister avec cette manifestation haut de gamme qui attire chaque année davantage d’adeptes. Mais ceci n’a pas empêché le ministre délégué chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif (PJD), de critiquer Mawazine sur Facebook, sans le nommer bien sûr.

Il a souligné: «Nous sommes un pays musulman. Nous refusons ce qui blesse les consciences, avant les religions». Boulif a prié Dieu de «ne pas nous punir» pour les égarements et actes des autres, sous-entendu, de ceux qui n’ont ni morale, ni conscience.

Voir aussi

Ordre des architectes : Nekmouch nouveau président

Azzedine Nekmouch a été désigné, mercredi 3 mai,  nouveau président de l’Ordre national des architectes …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.