Mawazine : Boulif critique… sous cape

Cette année, le Festival Mawazine qu’organise l’Association Maroc Cultures a été moins critiqué. Les adversaires se seraient peut-être habitués à coexister avec cette manifestation haut de gamme qui attire chaque année davantage d’adeptes. Mais ceci n’a pas empêché le ministre délégué chargé du Transport, Mohamed Najib Boulif (PJD), de critiquer Mawazine sur Facebook, sans le nommer bien sûr.

Il a souligné: «Nous sommes un pays musulman. Nous refusons ce qui blesse les consciences, avant les religions». Boulif a prié Dieu de «ne pas nous punir» pour les égarements et actes des autres, sous-entendu, de ceux qui n’ont ni morale, ni conscience.

Voir aussi

Rapprochement entre le Maroc et Israël

Le rapprochement entre le Maroc et Israël consacre des liens séculaires et sert la paix dans le Moyen-Orient

La réactivation des mécanismes de relations entre le Maroc et Israël consacre des liens séculaires …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.