mardi 12 décembre 2017

Rabat: le Marocain Mohamed Kadmiri élu à la tête de la Confédération africaine de surf

Le président de la Fédération royale marocaine de surf, Mohamed Kadmiri, a été élu président de la Confédération africaine de la discipline, au cours de l’Assemblée générale constitutive tenue à Rabat. Par la même occasion, le Sud-Africain Johny Bakker a été élu premier vice-président et le Sénégalais Omar Sye deuxième vice-président, alors que les postes de secrétaire général du bureau exécutif de la fédération et de trésorier sont revenus respectivement au Marocain Amine Affaf et au Sénégalais Alexander Alcantara. En présence des représentants des fédérations sud-africaine, ivoirienne, sénégalaise, cap-verdienne, malgache et marocaine, il a été également procédé à l’approbation du statut de la Confédération et à la présentation des quatre comités de travail (technique, de développement, d’organisation, de formation et socio-environnemental. La mise en place de la confédération africaine de surf revêt une importance capitale, en ce sens qu’elle permet aux Fédérations membres de travailler dans un cadre institutionnalisé. De même qu’elle permettra de soutenir et de fournir l’aide nécessaire à plus de 30 pays africains non encore dotés de fédérations, afin de développer et promouvoir cette discipline dans le continent.

Voir aussi

Maroc : La loterie pour émigrer légalement aux USA commence le 3 octobre

Le Département d’Etat Américain annonce l’ouverture des inscriptions au Programme de Loterie de Visa d’Immigration …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.