Addoha Nouvel investissement au Congo-Brazzaville

Convention addoha congo brazzaville octobre 2013 au maroc

L’expérience marocaine en matière de logements sociaux s’exporte bien dans le continent africain. Le dernier pays à s’y intéresser est la République du Congo-Brazzaville, dont le gouvernement vient de faire appel au Groupe Addoha.

Ainsi, après la Côte d’Ivoire, le Cameroun et la Guinée, le promoteur immobilier marocain va investir au Congo-Brazzaville. A cet effet, un mémorandum d’entente a été signé, le 3 octobre 2013 à Rabat, par Jean Jacques Bouya, ministre à la Présidence chargé de l’Aménagement du territoire et de la Délégation générale aux grands travaux, Anas Sefrioui, PDG du Groupe Addoha et Saâd Sefrioui, directeur général du groupe, en présence de Nabil Benabdellah, ministre marocain de l’Habitat, de l’Urbanisme et de la Politique de la ville.
Ce mémorandum d’entente porte sur la construction, dans le cadre d’un premier projet pilote, de 640 logements sociaux, ainsi que sur la construction des infrastructures d’approche (VRD) et des équipements collectifs. Aussi vise-t-il la mise en place d’une «cité de vie faite de logements sociaux afin de permettre et garantir au plus grand nombre de Congolais un habitat décent, fonctionnel et accessible», comme le précise la partie congolaise.
Fort de son expérience dans l’immobilier social, Addoha renforce ainsi son offensive vers les pays d’Afrique subsaharienne où le déficit en logements est important et où le nombre de constructions actuelles, entre 1.000 et 1.500 par an, reste largement insuffisant.

HD

Voir aussi

Réforme des EEP Place à la bonne gouvernance

Réforme des EEP | Place à la bonne gouvernance

La réforme des établissements et entreprises publics (EEP), qui revêt désormais un caractère urgent compte …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.