jeudi 21 novembre 2019

Tanger : 2ème édition du Congrès sur l’addictologie

Des experts se sont penchés, samedi à Tanger, sur les différents moyens de prévention de l’usage des drogues, lors de la 2ème édition du Congrès sur l’addictologie.

Les participants à cette rencontre, initiée par l’Association marocain d’addictologie, sous le thème ”L’addictologie: à la croisée des chemins des autres spécialités”, ont souligné que plusieurs facteurs socio-économiques, notamment la précarité sociale, sont à l’origine de la vulnérabilité vis-à-vis de l’utilisation des drogues.

A l’instar des autres pays, le Maroc est confronté aux problèmes des drogues, a indiqué le directeur de l’Observatoire marocain des drogues et addictions et directeur de l’Hôpital Arrazi de Salé, Jalal Toufiq, mettant en avant la nécessité de mettre en place des moyens efficaces pour protéger la société, notamment les jeunes, contre tous types de drogues.

Et d’ajouter que le Maroc dispose de plusieurs plans d’action et d’une vision stratégique à cet égard, regrettant toutefois le manque de ressources humaines qualifiées en matière d’addictologie.

De même, il a appelé à faire de l’addictologie une spécialité médicale à part entière, en vue d’attirer davantage de professionnels vers cette discipline, ajoutant que l’Observatoire doit élaborer davantage d’études sur l’addictologie au sein de la société marocaine pour pouvoir adapter les plans d’action nationaux à la population.

De son côté, la présidente de l’Association marocaine d’addictologie et professeure de psychiatrie et d’addictologie à la Faculté de médecine et de pharmacie de Rabat, Fatima Al Omar a indiqué que cette conférence vise à sensibiliser et analyser l’usage des drogues pour une meilleure intervention précoce, orientation et prise en charge afin d’éviter toute complication de l’usage de drogue sur la santé physique, psychique et sociale du sujet.

Ce congrès a réuni des spécialistes, des acteurs de la société civile, des professeurs et des représentants du ministère de la Santé pour traiter d’une vision globale tous les aspects de l’usage des drogues dans ses dimensions socio-économiques et thérapeutiques.

Au programme de cette deuxième édition, figurent des ateliers notamment sur “l’émotion au cœur des addictions”, “l’intestin, notre deuxième cerveau: rôle des microbiotes dans les addictions” et “l’impulsivité: facteur de risque des addictions”.

Avec MAP

Voir aussi

Essaouira classée dans le réseau mondial des villes les plus créatives au monde (UNESCO)

Essaouira classée dans le réseau mondial des villes les plus créatives au monde (UNESCO)

Le classement par l’UNESCO de la ville d’Essaouira dans le réseau des 246 villes les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.