dimanche 23 avril 2017

Les grands chantiers qui attendent El Othmani

Passée la procédure de passation de pouvoir entre les anciens et les nouveaux ministres, les membres du gouvernement de Saâd-Eddine El Othmani doivent se mettre rapidement au travail. Car on a assez perdu de temps et les chantiers ouverts ou à ouvrir ne peuvent plus attendre…

Le nouveau chef de gouvernement, Saâd-Eddine El Othmani, aura du pain sur la planche. Après presque 6 mois passés dans l’attentisme, sous le mandat de l’ancien chef de l’Exécutif, Abdelilah Benkirane, il n’a que très peu de temps pour faire voter la loi de Finances. Ce qui l’attend aussi, ce sont les grandes réalisations, aussi bien dans le domaine économique que dans ceux politique et social. Et, pour ce faire, El Othmani et son équipe doivent compléter certains dossiers et en refaire d’autres.

Aux grands dossiers, les grands moyens

Parmi les dossiers à compléter par le gouvernement, celui concernant le dialogue social, qui devrait figurer en tête des priorités. Nul besoin de rappeler que, tout au long du mandat de Abdelilah Benkirane à la tête du gouvernement, le courant ne passait plus entre le gouvernement et les centrales syndicales, à tel point que ces dernières ont mené des grèves à répétition, dont un mouvement presque général en 2016. El Othmani doit par conséquent trouver des réponses aux questions liées à l’amélioration des conditions sociales et salariales des travailleurs marocains, sans oublier le très épineux dossier de la réforme des retraites dans le secteur public qui continue de défrayer la chronique; surtout après l’appel de la Commission d’enquête à geler la réforme des retraites telle que présentée par l’ancien chef de gouvernement.   

Le nouveau gouvernement est également concerné au plus haut point par le dossier lié à la réforme de l’enseignement et de l’école publique. Là aussi, il n’aura pas la tâche facile. Remettre le train de l’Enseignement sur les rails et redonner confiance aux Marocains en l’école publique seront les deux principaux axes sur lesquels le nouveau ministre de l’Education nationale devra se pencher. Pour ce qui est du chômage des jeunes, la nouvelle équipe gouvernementale n’aura d’autre  choix que d’apporter des réponses concrètes et apaisantes qui puissent calmer les esprits, à la fois des jeunes chômeurs et de  leurs familles. En effet, ces dernières, après de longues années de sacrifices, pour permettre à leurs progénitures d’évoluer dans les meilleurs établissements primaires, secondaires et supérieurs, se retrouvent face à des enfants désemparés, à cause de ce qui est considéré par les responsables et les employeurs comme une inadéquation de la formation avec l’emploi. Sur ce point, un travail de longue haleine attend Saâd-Eddine El Othmani et son équipe, surtout le ministre de l’Emploi qui sera sollicité de toutes parts, dès son installation dans son nouveau bureau.

Pour ce qui est du secteur de la Santé, ce grand corps malade, sous perfusion depuis plusieurs décennies, a aujourd’hui besoin de décisions courageuses pour qu’il renaisse de ses cendres et permette l’éclosion d’une société marocaine saine mentalement et physiquement.

De la sorte, les chantiers auxquels le gouvernement de Saâd-Eddine El Othmani doit s’atteler sont aussi multiples qu’urgents. Outre le volet national, ce même gouvernement est appelé à faire preuve de réactivité aux niveaux international et régional, tant les défis sont multiples et les ennemis du Royaume sont actifs.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

4ème Rendez-vous de Casablanca : Quelle assurance à l’ère du digital?

Et de quatre pour «Le Rendez-vous de Casablanca de l’assurance» qui, au fil des éditions, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.