mardi 24 octobre 2017

Le Maroc s’est retiré de Guergarate

Sur instructions de SM le Roi Mohammed VI, Chef suprême et Chef d’Etat-Major général des Forces Armées Royales (FAR), le Maroc s’est militairement retiré de la zone tampon de Guergarate.

Le retrait unilatéral du Maroc de la zone de Guergarate est survenu au lendemain de la réaction positive du nouveau Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Antonio Guterres, à l’entretien qu’a eu avec lui SM Mohammed VI. Antonio Guterres a en effet appelé à éviter l’escalade des tensions, estimant, dans un communiqué dont lecture a été donnée par son porte-parole Stéphane Dujarric, que le climat à Guergarate est devenu de plus en plus tendu. L’inquiétude du nouveau SG de l’instance onusienne n’est pas restée sans suite. En effet, le Maroc a décidé tout de suite de passer à l’action en envoyant un message positif au successeur de Ban Ki-moon.

Un communiqué du ministère des Affaires étrangères et de la Coopération marocain a fait savoir: «Le Royaume du Maroc a pris note avec intérêt de la déclaration, rendue publique samedi 25 février 2017, par le porte-parole du Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies (ONU), concernant la situation grave dans la zone de Guergarate au Sahara marocain». La même source a indiqué que le Royaume a pris acte des appréciations du SG de l’ONU, conformes à la légalité internationale.

Le Maroc ne tombera pas dans le piège du Polisario 

La déclaration du SG de l’ONU, concernant la situation à Guergarate, a fait suite à l’entretien téléphonique qu’a eu le Souverain avec le SG de l’ONU. Un communiqué du Cabinet Royal a précisé que «SM le Roi Mohammed VI et le Secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies se sont entretenus par téléphone au sujet de la situation grave dans la zone de Guergarate au Sahara marocain». Le communiqué a fait savoir que, lors de cet entretien, le Souverain a dénoncé les incursions répétées des éléments armés du Polisario et leurs actes de provocation à Guergarate. Le Cabinet royal a en outre précisé que ces actes prémédités ont eu lieu un mois avant le retour du Royaume à l’Union Africaine (UA), fin janvier 2017. La même source a indiqué qu’en multipliant les provocations contre le Maroc, le Polisario voulait semer la zizanie et le trouble dans cette zone, tout en essayant de torpiller le processus du retour du Royaume au sein de sa famille institutionnelle panafricaine, l’UA. D’ailleurs, ces provocations répétées de la part du Polisario ont été dénoncées à plusieurs reprises par le Maroc auprès de la Mission d’observation de l’ONU déployée au Sahara (Minurso) et aux Nations-Unies.

… Et fait preuve de bonne volonté

Suite à l’entretien téléphonique entre le Souverain et Antonio Guterres, au sujet de la situation instable à Guergarate et les risques que cela pouvait avoir sur la région, le Roi Mohammed VI a ordonné le retrait unilatéral du Maroc de la zone tampon. Cette décision du Maroc, effective dès dimanche 26 février 2017, a été prise pour ne pas obstruer le trafic commercial dans cette zone, bloqué délibérément par le Polisario. Le Royaume du Maroc a, dans ce sens, fait savoir qu’il espère que l’intervention du SG de l’ONU permettra de revenir à la situation antérieure de la zone concernée, de préserver intact son statut de zone tampon, de garantir la fluidité du trafic routier normal et, ainsi, de sauvegarder le cessez le feu et renforcer la stabilité régionale.

L’ONU salue la décision du Maroc

La réaction de l’Organisation des Nations Unies (ONU), suite au retrait unilatéral du Maroc de la zone de Guergarate, ne s’est pas fait attendre. Au cours d’un point de presse, tenu le 27 février 2017 au siège de l’ONU à New York, Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, a qualifié la décision du Maroc de se retirer unilatéralement de Guergarate de démarche positive. «Evidemment, nous saluons cette décision et nous y voyons une démarche positive», a-t-il indiqué. Dujarric a ajouté que l’ONU espère voir un apaisement général des tensions. Il a précisé: «Les observateurs de la Minurso ont confirmé que les éléments armés marocains se sont retirés de Guergarate», ajoutant que «le Secrétaire général (de l’ONU) salue ce retrait».

Pour rappel, c’est sur instructions du Souverain que le Maroc a procédé, dimanche 26 février 2017, à un retrait unilatéral de la zone de Guergarate au Sahara marocain. Cette décision a été prise afin de donner une suite favorable à la demande du nouveau SG de l’ONU  de faire en sorte que le climat de tension s’apaise dans cette zone tampon. Le porte-parole du Secrétaire général de l’ONU a en outre affirmé: «Les Nations Unies continuent de communiquer avec les deux parties pour assurer la désescalade dans la zone et leur adhésion complète à l’esprit et à la lettre de leurs obligations, dans le cadre de l’accord de cessez-le-feu».

Selon les spécialistes en géopolitique, le retrait du Maroc de Guergarate est une décision stratégique qui vise à ouvrir une nouvelle page avec le Secrétaire général de l’ONU fraîchement élu. Ils ajoutent que le Portugais Antonio Guterres est un homme d’Etat qui connaît les subtilités du dossier du Sahara. Cette connaissance du dossier le prépare à faire mieux que son prédécesseur à la tête de l’Organisation onusienne, Ban Ki-moon qui a fait preuve de partialité dans le traitement de ce dossier en se rangeant du côté des séparatistes, surtout à la fin de son mandat. En répondant favorablement à la demande du SG de l’ONU d’éviter une escalade des tensions dans la région de Guergarate, par des actions d’acteurs militaires ou civils, c’est un message positif qu’envoie le Maroc au nouveau SG de l’ONU.

Mohcine Lourhzal

Voir aussi

SM le Roi préside un Conseil des ministres axé sur le volet social

Le Conseil des ministres présidé par SM le Roi Mohammed VI, lundi 2 octobre 2017 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter du Reporter

Pour recevoir les dernières actualités et mises à jour de notre équipe.

Félicitations vous êtes bien inscrit(e) !

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer des services, contenus ou publicités adaptés selon vos centres d'intérêts. En savoir plus.