Flash Infos

Une bien mauvaise habitude!

Elle s’appelle «l’habitude secrète». Voilà pourquoi sa pratique est prohibée. Interdite à tous, elle l’est aussi partout… On admet que des gosses s’adonnent à l’exercice, mais l’excès relève d’un cas maladif qu’il faut soigner… Chez les garçons, ça se comprend et on ferme les yeux. Chez les filles, c’est grave. Mais chez les adultes, c’est encore pire… Obsession, pathologie, etc. Les appellations sont diverses mais le résultat est le même: c’est un acte mal vu, voire puni par la loi…

C’est d’ailleurs ce qui s’est passé quand la police a été dépêchée dans un centre commercial de Minneapolis (USA), après avoir reçu une plainte d’attentat à la pudeur. Arrivés sur place, les agents ont trouvé un homme qui dormait à poings fermés dans les toilettes et dont le pantalon et les sous-vêtements étaient baissés jusqu’à la hauteur de ses chevilles… Et alors, n’a-t-on plus le droit de dormir dans des toilettes publiques?!

La police disait oui. Sur son rapport officiel, on lisait: «L’individu s’était vraisemblablement endormi alors qu’il se masturbait. Certaines images pornographiques avaient été apposées aux murs des toilettes, scène du délit». Le bonhomme a eu droit à un réveil brutal, celui de son arrestation. Sans surprise, après vérification, les autorités ont découvert qu’il s’agissait aussi d’un délinquant sexuel enregistré auprès de cet état, mais dont l’adresse n’était plus valide, ce qui est tout à fait illégal pour un criminel de la sorte.

Il devrait ainsi faire face à deux chefs d’accusation: le premier pour ne pas avoir demandé une mise à jour des données le concernant, du côté des délinquants sexuels, et l’autre pour son délit d’exhibitionnisme grossier. S’il est retrouvé coupable. Ce gros pervers pourrait passer, au maximum, deux ans derrière les barreaux. Cela n’inclut pas les dix années de liberté conditionnelle qu’il pourrait se voir affliger. Il demeure en prison dans l’attente de son jugement… Là, il a le temps de s’adonner à ses cochonneries en attendant de voir un peu plus clair, à condition de ne pas s’endormir…

Voir aussi

SAM’inspire!

Dans l’Etat de Virginie, aux Etats-Unis, il est formellement interdit de faire l’amour en pleine …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.