Passe-droit : Le Roi contre…

Dimanche 15 mars, un agent de la circulation croyait bien faire en ordonnant à un automobiliste de griller le feu rouge pour céder le passage au Roi Mohammed VI, au niveau de l’intersection des boulevards Gandhi et Abdelkrim Khattabi. Un geste qui a suscité l’indignation du Souverain, puisque l’agent de la circulation sera ainsi soumis à ce que l’on appelle, dans le jargon policier, une session de «recyclage» à l’Institut de police de Kénitra. L’agent a exprimé sa bonne foi auprès des responsables sécuritaires en expliquant n’avoir eu autre intention que celle d’éviter toute entrave au passage du Roi, reconnaissant malgré tout avoir commis une faute professionnelle.

Voir aussi

HRC des réfugiés dans le monde gravement menacée

HCR | L’éducation des réfugiés dans le monde gravement menacée

En l’absence de mesures immédiates et audacieuses adoptées par la communauté internationale pour contrer les …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.