Flash Infos

L’UC condamne les manoeuvres misérables de certains milieux hostiles au Maroc au sein du PE

L’Union constitutionnelle (UC) a condamné les maneouvres misérables de certains milieux hostiles au Maroc au sein du Parlement européen (PE).

Dans un communiqué rendu public à l’issue d’une réunion de son bureau politique, tenue samedi à Casablanca, l’UC a souligné que ces milieux ont mouillé le parlement européen dans une résolution portant des allégations graves attentant à l’indépendance de la justice et semant le doute sur sa crédibilité.

Le parti a exprimé son rejet catégorique de cette résolution qui porte des allégations infondées et dénature des faits et vérités ayant fait l’objet de procès conformément à la loi et en parfait respect des conditions d’un procès équitable tel que reconnu au niveau international.

Le bureau politique a rejeté, lors de cette réunion tenue sous la présidence du secrétaire général du parti Mohamed Joudar, les comportements non civilisés des responsables et dirigeants algériens à l’occasion de l’ouverture d’une manifestation sportive africaine (CHAN) en violation flagrante des règles de bon voisinage.

Strasbourg : Quand le polisario célèbre une défaite au Parlement européen

Il a fait part de son profond regret de la démarche du voisin algérien qui s’est servi de cette manifestation sportive pour orchestrer ses maneouvres hostiles à l’égard du Maroc et son intégrité territoriale.

Au volet organisationnel, les membres du bureau politique ont convenu de structurer les organisations parallèles du parti notamment celles de la jeunesse et des femmes.

Le bureau s’est mis d’accord aussi pour amorcer la nouvelle structuration du parti aux niveaux régional, provincial et local, notant que le lancement de cette nouvelle structuration sera donné à l’occasion du congrès régional du parti dans la région Tanger-Tétouan-Al Hoceïma, prévu le samedi 28 janvier 2023 à Tanger.

LR/MAP

Voir aussi

CSPJ,Parlement européen,Maroc

Le CSPJ condamne vivement les allégations sans fondements contenues dans la résolution du PE du 19 janvier

Le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a exprimé samedi sa vive condamnation des allégations …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...