Le leadership Marocain en matière de protection de la biodiversité mis en exergue à Tokyo

Arganier,Tokyo,Rachad Bouhlal

Le leadership du Maroc en matière de protection de la biodiversité a été mis en exergue à Tokyo, lors d’une cérémonie organisée à l’occasion de la première célébration de la Journée internationale de l’arganier.

La proclamation par les Nations-Unies, tous les 10 mai, de la journée internationale de l’arganier est une reconnaissance à l’échelle internationale des efforts du Royaume en matière de protection de la biodiversité et de la valorisation du capital agricole, a souligné l’ambassadeur du Maroc à Tokyo, Rachad Bouhlal, qui présidait cette cérémonie.

Lors de cette cérémonie qui s’est déroulée en présence du Secrétaire général adjoint des Nations-Unies, Recteur de l’Université des Nations Unies, David M. Malone, et de plus de 90 personnalités du monde des affaires, de la recherche scientifique et des médias, M. Bouhlal a également mis en avant les efforts déployés par le Maroc, sous la sage conduite de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour la protection et la promotion de l’arganier en tant que patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Il a, à cet égard, souligné l’engagement continu de Sa Majesté le Roi en faveur de l’amélioration de l’aide au secteur agricole, à travers la mise en place de plans stratégiques visant à consolider les acquis dans ce domaine dans le cadre du Plan Maroc Vert.

Il a aussi mis en relief le projet de plantation de 10.000 ha d’arganiers sur une période de six ans, avec un coût d’environ 50 millions de dollars, cofinancé par le Royaume et le Fonds vert pour le Climat.

Le diplomate marocain a souligné l’importance de l’arganier dans le développement socio-économique local, précisant qu’en plus de ses vertus culinaires, cosmétiques et médicinales, cet arbre joue un rôle crucial dans la protection de l’environnement et la lutte contre la désertification.

Pour sa part, M. Malone a félicité le Maroc pour cette reconnaissance internationale, mettant en relief le rôle socio-économique de l’arganier dont bénéficient environ trois millions de personnes et qui contribue particulièrement à l’autonomisation des femmes.

De son côté, le président du Groupe d’amitié parlementaire Japon-Maroc, Hirofumi Nakasone, a souligné que cette journée est une reconnaissance internationale du leadership de SM le Roi Mohammed VI dans le domaine de la protection de la biodiversité et des ressources naturelles.

Le sénateur japonais a, de même, salué le modèle de développement marocain qui, tout en traçant une stratégie d’industrialisation à grande échelle, a favorisé la modernisation du secteur agricole.

Quant à Ken Saito, membre de la chambre des représentants et ancien ministre de l’Agriculture au Japon, il a salué la stratégie du Royaume en matière de protection et de développement des ressources agricoles et halieutiques, grâce aux Hautes orientations de SM le Roi Mohammed VI.

Il a, en outre, salué l’expertise du Maroc dans le domaine de la sécurité alimentaire, notamment à travers le Plan Maroc vert, qui représente, selon lui, un modèle pour les pays africains, se félicitant de l’excellente coopération maroco-nipponne, notamment celle académique et scientifique, à travers plusieurs programmes comme celui de SATREPS dont l’objectif est le développement et la valorisation des bioressources telles que l’arganier.

D’autre part, Yuko Yasunaga, Directeur du Bureau de promotion des investissements et de la technologie, relevant de l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (ONUDI), a indiqué que la proclamation de la Journée internationale de l’arganier prouve l’importance des ressources agricoles dans la création et le développement d’industries à fort impact.

M. Yasunaga a également rappelé la coopération fructueuse tissée entre l’ONUDI et le gouvernement marocain, pour créer des opportunités commerciales liées à l’extraction de l’huile d’argan et à l’exploitation de ses produits dérivés, notant que la promotion de l’arganier dans les industries cosmétiques continuera à susciter l’intérêt des entreprises japonaises et de contribuer aux Objectifs de développement durable (ODD).

La proclamation de cette journée internationale fait suite à l’adoption d’une résolution, présentée par le Maroc, à l’Assemblée Générale des Nations Unies à New York le 3 mars 2021.

LR/MAP

Voir aussi

parlement arabe,Crise Maroc-Espagne,Brahim Ghali,Algérie,Polisario,Sahara marocain,international,europe,immigration,afrique

Résolution du PE sur le Maroc | Réunion d’urgence du parlement arabe

Le parlement arabe tiendra, le 26 courant au Caire, une réunion d’urgence pour discuter de …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.