L’accueil par l’Espagne du chef du “polisario” est contraire aux règles de partenariat avec le Maroc

L’accueil par l’Espagne du chef des milices séparatistes du “polisario”, sous une fausse identité et en coordination avec l’Algérie, est totalement contraire aux règles de partenariat, d’amitié et de coopération unissant les deux pays, a affirmé Mustapha El Khalfi, ancien ministre chargé des relations avec le parlement et la société civile, porte-parole du gouvernement.

Cette attitude est “aux antipodes de la logique de l’histoire et aura des conséquences sur ce qui a été construit durant des années au niveau des relations bilatérales”, a regretté M. El Khalfi, président de la commission du Sahara marocain au sein du Parti de la Justice et du Développement (PJD), dans une déclaration à la presse, relevant que “cela intervient dans une conjoncture marquée par la violation par ces milices séparatistes du cessez-le-feu”.

“Il est encore temps pour l’Espagne d’interagir positivement avec les questionnements soulevés par notre pays afin de rectifier le tir et tourner cette page qui n’honore nullement sa politique prônée dans ses relations avec le Maroc”, a souligné l’ancien ministre.

Lire aussi
Algérie/Hirak | Plusieurs manifestants arrêtés à Alger seront présentés devant le juge dimanche

Et de rappeler la position “ferme” du PJD qui a rejeté l’attitude de l’Espagne et mis en garde contre “la gravité de cet acte sans précédent et intolérable”.

LR/MAP

Voir aussi

Maroc,Hongrie

Maroc-Hongrie | Le renforcement des relations parlementaires au centre des entretiens de Talbi Alami avec l’Ambassadeur de Budapest à Rabat

Les moyens de renforcer la concertation et la coordination parlementaires aux niveaux bilatéral et multilatéral …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Captcha Plus loading...