Hajj 1441 : Règlement des frais du pèlerinage en un seul versement du 2 au 13 mars

Hajj 1441 : Règlement des frais du pèlerinage en un seul versement du 2 au 13 mars

Le règlement des frais du pèlerinage au titre de l’an 1441 de l’Hégire se fera du 2 au 13 mars prochain, en un seul versement, tant pour le circuit officiel que pour les agences de voyages, selon les décisions prises par la Commission royale chargée du pèlerinage, réunie lundi à Rabat.

Lors de cette réunion, présidée par le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, la Commission a fixé à 50.445 dirhams, argent de poche non inclus, les frais de l’opération officielle du pèlerinage, pour le circuit du ministère au titre de la saison 1441, notant que le paiement sera effectué auprès des bureaux d’Al Barid Bank dans les différentes préfectures et provinces du royaume.

Ce montant inclut les frais d’hébergement et les repas à la Mecque et à Médine, le transport et les services supplémentaires à Arafat et Mina, le transport des bagages, les bus supplémentaires à l’intérieur des Lieux Saints, le prix du billet de voyage aller/retour, la redevance d’encadrement et les frais de vaccination et des services d’Al Barid Bank.

Ces frais couvrent aussi le coût de la mise en œuvre de la décision des autorités saoudiennes d’instituer une taxe d’octroi du visa 300 rials saoudiens hors TVA et d’une taxe pour l’assurance intégrale 100 rials saoudiens hors TVA, en plus de la TVA en vigueur en Arabie Saoudite 5 pc.

Le prix d’un billet aller/retour vers les Lieux Saints a été fixé à 11.000 dirhams TTC, et à 9.500 DH TTC pour les membres de la délégation officielle marocaine. La vaccination contre la méningite et le rhume coûtera, quant à elle, 419 DH, en baisse par rapport à l’année dernière 480 DH.

La commission a également convenu de maintenir le versement des frais du pèlerinage auprès des bureaux d’Al Barid Bank au titre de l’année 1441, conformément à la procédure en vigueur pour les deux types d’organisation.

Pour ce qui est du montant de l’argent de poche, chaque pèlerin doit utiliser la dotation spéciale pèlerinage fixée par l’Office des changes à 15.000 DH. Il a aussi la possibilité d’utiliser la dotation touristique plafonnée à 45.000 DH.

Par ailleurs, et compte tenu du fait que l’octroi des visas est tributaire du versement des frais du pèlerinage aux parties saoudiennes concernées (hébergement, transport, services) via le portail électronique mis en place à cet effet par le ministère saoudien du Pèlerinage et de la Omra, les pèlerins du circuit officiel ne peuvent demander la restitution de ces montants après le début de l’opération d’octroi des visas, fixé au 5 juin 2020, à l’exception du prix du billet d’avion.

Les pèlerins relevant des agences de voyages devront, eux, s’acquitter de 400 DH chacun au titre de la redevance d’encadrement.

En outre, un délai a été fixé pour les deux transporteurs la RAM et Saudia pour établir le planning du circuit officiel et le communiquer au ministère, tout en fixant le séjour à 28 jours minimum et 30 jours maximum et en imputant aux deux compagnies les frais de prise en charge des pèlerins en dehors de cette période.

Les deux compagnies aériennes s’engagent aussi à réserver des sièges aux encadrants accompagnant les pèlerins, à raison d’un encadrant pour 50 pèlerins, et à ne pas permettre aux pèlerins de changer la date du retour sans l’accord de la délégation marocaine du pèlerinage.

La RAM et Saudia sont aussi tenues de respecter leurs engagements quant au transport de l’eau de Zamzam, la restitution de la totalité du prix du billet, si un pèlerin ne parvient pas à se rendre en Arabie Saoudite et le transport des pèlerins marocains qui ratent leur vol pour une raison ou pour une autre, sans exiger le paiement de frais supplémentaires.

Pour le transport des bagages des pèlerins marocains, le poids maximum est de 46 kg (deux valises de 23 kg chacune). L’excès de bagages sera payé 40 rials saoudiens le kilogramme.

D’autre part, la Commission a souligné la nécessité de renforcer les examens médicaux et de n’autoriser le voyage qu’aux personnes aptes physiquement et mentalement, ainsi que celles qui ne souffrent pas de maladies chroniques ou en stade avancé. De même, les femmes enceintes de plus 6 mois durant la période de pèlerinage n’y seront pas autorisées.

Dans ce sens, la Commission a appelé le ministère de la Santé à veiller au respect de ces conditions, compte tenu des problèmes enregistrés à ce sujet durant les saisons précédentes.

La Commission a relevé aussi la possibilité pour certains pèlerins marocains de bénéficier du programme Tariq Makkah qui vise à faciliter les procédures.

Par ailleurs, la Commission a fixé la période allant du 13 au 24 avril 2020 comme date d’inscription à l’opération de pèlerinage de la saison 1442 de l’Hégire. Ne seront pas inscrits les candidats ayant déjà accompli le pèlerinage durant les dix dernières années. Un quota de 15 pc sera réservé aux personnes âgées qui doivent être accompagnées selon les conditions en vigueur.

Il a également été décidé de maintenir le recours à l’opération de tirage au sort pour choisir les citoyens désireux d’accomplir le pèlerinage, ainsi que de maintenir le système des deux listes, l’une pour le circuit officiel encadré par le ministère des Habous et des affaires islamiques et l’autre pour le circuit des agences de voyages détentrices d’une autorisation officielle fournie par le ministère du Tourisme, de l’artisanat, du transport aérien et de l’économie sociale.

Dans une allocution à cette occasion, Toufiq a présenté un exposé sur la saison de pèlerinage 1440 H, ainsi que sur les nouveautés au titre de la saison actuelle, en particulier les Hautes instructions de SM le Roi Mohammed VI visant à ne pas augmenter le prix du billet de voyage.

La hausse enregistrée dans les frais du pèlerinage, qui s’établit à 538 DH, est due aux taxes et services institués par les autorités saoudiennes, a souligné le ministre.

Parmi les nouveautés au titre de l’année 1441 figure l’augmentation de la part du Royaume du Maroc de 2.000 pèlerins, pour atteindre un total de 34.000 pèlerins par an, qui seront sélectionnés sur la base des listes d’attente lors de la deuxième phase de paiement à compter de l’année en cours, en plus du renforcement de la flotte de bus pour le transport dans les Lieux Saints par 150 bus supplémentaires, pour atteindre un total de 380 bus, et l’amélioration de la qualité des repas et de l’air conditionné notamment à Mina.

Avec MAP

Voir aussi

Varwwwvhostslereporter.mahttpdocswp Contentuploads202011echoguergarat Map 4.jpg

Sahara | La communauté juive marocaine de Toronto salue hautement les démarches initiées pour défendre l’intégrité territoriale du Royaume

La communauté juive marocaine de Toronto (CJMT) a hautement salué les démarches initiées pour défendre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.