Enrôlement militaire d’enfants dans les camps de Tindouf | L’Algérie “doit rendre des comptes”

Algérie-Polisario,ONU,Omar Hilale,camps de Tindouf,MINURSO

L’Algérie “doit rendre des comptes en ce qui concerne l’enrôlement militaire” dont sont assujettis les enfants aux mains du “polisario” dans les camps de Tindouf, au Sud-Ouest algérien, a affirmé, vendredi à New York, l’ambassadeur, Représentant permanent du Maroc auprès de l’ONU, Omar Hilale.

“L’Algérie assumera sa responsabilité devant l’histoire et devant la communauté internationale. Elle devra rendre des comptes en ce qui concerne l’enrôlement des enfants dans les camps” de Tindouf, a souligné M. Hilale qui intervenait lors d’une conférence de presse suite à l’adoption par le Conseil de sécurité de la résolution 2602 prorogeant le mandat de la MINURSO jusqu’au 31 octobre 2022.

Preuves à l’appui, M. Hilale a dénoncé “l’exploitation et l’entraînement militaire” des enfants par le polisario sur le territoire algérien. “Ce que fait l’Algérie et le polisario est grave”, s’est-il indigné.

L’enrôlement militaire des enfants est un “crime de guerre” qui est interdit par toutes les conventions et traités internationaux, ainsi que par la Charte des Nations Unies, la Charte des droits de l’homme et les pactes des droits politique, économique et social, a rappelé le diplomate.

Lire aussi
Enfants soldats dans les camps de Tindouf | Omar Hilale interpelle la communauté internationale

Cette pratique est également interdite en vertu de la Convention internationale sur les droits de l’enfant de 1989, les principes de Vancouver et les principes de Paris, a-t-il indiqué, ajoutant qu’une nouvelle résolution du Conseil de sécurité (2601), qui parle des enfants dans les conflits, condamne l’enrôlement militaire des enfants.

M. Hilale a fait également observer que cette même résolution demande aux Etats de prendre les mesures nécessaires pour mettre fin à cet enrôlement et protéger les enfants pour leur donner l’éducation dont ils ont besoin, notant toutefois qu’“au lieu de donner aux enfants des stylos, des pinceaux et de leur apprendre à chanter, le +polisario+ leur apprend l’atrocité, l’assassinat” et la façon de manier une kalashnikov ou une machette et “le martyr” tout comme Daech et Al-Qaïda.

“Tout cela se passe dans le territoire d’un Etat membre qui a signé tous les traités, conventions et textes des Nations Unies sur les enfants”, a souligné l’ambassadeur, relevant que l’Algérie “devra rendre des comptes en ce qui concerne l’enrôlement des enfants dans les camps”.

LR/MAP

Voir aussi

France-Maroc,pandémie de la Covid-19

Covid-19 | Suspension des vols à destination et en provenance de la France

Les autorités marocaines ont décidé de suspendre les vols réguliers de passagers à destination et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Captcha Plus loading...

Ce site utilise des cookies. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation des cookies. En savoir plus.

WeePie Cookie Allow cookie category settings icon

Cookie settings

Below you can choose which kind of cookies you allow on this website. Click on the "Save cookie settings" button to apply your choice.

FunctionalOur website uses functional cookies. These cookies are necessary to let our website work.

AnalyticalOur website uses analytical cookies to make it possible to analyze our website and optimize for the purpose of a.o. the usability.

Social mediaOur website places social media cookies to show you 3rd party content like YouTube and FaceBook. These cookies may track your personal data.

AdvertisingOur website places advertising cookies to show you 3rd party advertisements based on your interests. These cookies may track your personal data.

OtherOur website places 3rd party cookies from other 3rd party services which aren't Analytical, Social media or Advertising.

WeePie Cookie Allow close popup modal icon